Accueil / FAITS DIVERS / Suicide à Linguère Un homme meurt par pendaison

Suicide à Linguère Un homme meurt par pendaison

Mody Seydou Bâ, âge de 58 ans, n’a rien trouvé de mieux à faire que de se donner la mort par pendaison à l’aide d’un foulard. Les faits ont eu lieu à Thicogne, dans la commune de Kamb, située le département de Linguère.

La fête de l’indépendance a été célébrée dans la consternation et l’émoi à Thicogne. Mody Seydou Bâ, âgé de 58 ans, a été retrouvé mort, pendu à un arbre. Selon nos indiscrétions, la femme de la victime avait cru au départ que son mari était parti nuitamment à Yang-Yang pour trouver sa carte nationale d’identité. C’est vers 5 heures du matin qu’elle a demandé aux enfants d’aller voir le troupeau à la brousse. Arrivés aux pâturages, les enfants l’ont trouvé pendu à un arbre à l’aide d’un foulard. Ces derniers, sous le choc, ont crié et couru vers la maison pour annoncer la mauvaise nouvelle. Mise au parfum du drame, les gendarmes de Yang-Yang, sous la conduite du commandant  Sonko, et accompagnés du médecin chef de l’hôpital de Linguère et des sapeurs-pompiers, se sont transportés sur les lieux du drame pour constat. C’est ainsi que le corps sans vie de Mody Seydou Bâ a été acheminé à l’hôpital  Maguette Lô de Linguère pour délivrance du certificat de genre de mort. A en croire des sources dignes de foi, la dépouille a été remise plus tard à ses proches pour enterrement dans la même journée au cimetière de Thicogne. En attendant, la gendarmerie a ouvert une enquête pour élucider les causes exactes de cette mort atroce de  Mody  Seydou  Bâ.

Samba Khary Ndiaye

À voir aussi

Espagne: La vraie histoire de Maguette Ndiaye égorgée par son mari

Maguette Ndiaye, 25 ans, a été égorgée devant ses deux filles par son mari, Bara …

Le batteur de tam-tam vole le scooter de son ami et simule une agression

Un mois de prison ferme, c’est la peine prononcée, hier, contre le batteur de tam-tam, …