Accueil / ACTUALITES / Revivez les temps forts de la cérémonie officielle de lancement de l’IATA

Revivez les temps forts de la cérémonie officielle de lancement de l’IATA

Le Mouvement des Entreprises du Sénégal -MEDS- a organisé ce jeudi, 20 avril 2017, à l’hotel Radisson Blu, la cérémonie officielle de lancement de l’organisation IATA (Initiative Africaine des Technologies Avancées), dirigée par Monsieur Mbagnick Diop, président du MEDS. La cérémonie est présidée par Monsieur Mansour Sy, ministre du Travail, du Dialogue Social, des Organisations Professionnelles et des Relations avec les Institutions. D’éminents experts en matière de technologies ont fait des communications suivies de débats, d’échanges et de contributions. Rewmi.com revient sur les temps forts de l’évenement.

13h 42 mn Mbagnick Diop Président de IATA prononce des mots de remerciement en guise de conclusion des travaux. Fin de la Cérémonie officielle et des travaux de lancement de l’Initiative Africaine des Technologies Africaines -IATA- Rewmi.com vous donne rendez-vous très prochainement pour un autre grand événement.

13h 27mn Fin des communications sur la cybersécurité- Début des échanges, débat et Contribution

13h 20mn Me Seye, Avocat Conseiller, juriste spécialisé dans le numérique apporte sa contribution sur le sujet

13h 05 mn Monsieur Malamine  Diédhiou de Fortinet/Paris fait sa communication sur la cybersecurité

12h 49mn M Baidy Sy, Cabinet Grand Thornton/international fait sa communication sur la cybercriminalité

12h 21 mn fin de la communication de M Sidy Diop début des échanges, débat et contribution

12h 05mn -Reprise des travaux- Monsieur Sidy Diop, Directeur Afrique/Deloitte Economic Consulting France fait sa communication sur les transformations numériques

11h 25mn- Pause café

11h 14mn- Le Président Mbagnick Diop présente le bureau exécutif et le conseil d’administration de IATA

11h 07mn Monsieur le ministre, Mansour Sy prononce le discours d’ouverture.

Le ministre a adressé des mots de remerciement et de félicitations au Mouvement des Entreprises du Sénégal et à son Président Mbagnick Diop. Il s’est réjoui que ce Mouvement patronal permette de positionner davantage le secteur privé (…). Il a attribué une « mention particulière à mon frère et ami Mbagnick Diop ». Monsieur Sy a dit sa joie et sa satisfaction, en sa qualité de ministre, de venir présider une manifestation qui débouchera sur des conclusions et des recommandations en direction des pouvoirs publics mais aussi des ménages. Mansour Sy a rappelé que le gouvernement du Sénégal est les démembrement en charge des secteurs des données personnelles a posé comme jalon un meilleur encadrement pour les opérateurs privés et les ménages. L’ IATA selon le ministre, s’inscrit en droite ligne dans la voie tracée par le Président de la République Macky Sall de placer le Senegal et l’Afrique en bonne place dans le développement des NTIC. Pour finir, le ministre dira que les représentants du gouvernement participeront aux travaux de la journée.  » Nous attendons avec plaisir vos conclusions et recommandations; je souhaite plein succès à vos travaux ».

11h 01mn Modou Mamoune Ngom  Directeur des télécommunications représentant le ministre Yaya Abdoul KANE, chargé des TIC prononce un discours

10h 52 mn Me Mamadou Seye du réseau Lexing prononce un discours.

10h 40mn Monsieur Mbagnick Diop, Président de l’IATA prononce son mot de bienvenue. (Intégrale)

Pourquoi l’IATA ?

La technologie évolue rapidement, se complexifie et se multiplie de plus en plus à travers le monde. Et la vitesse d’évolution du progrès technoscientifique est très élevée, notamment depuis les années 50.

Cette situation nouvelle met les sociétés humaines et les services productifs face à trois réalités devenues incontournables : la diversité, la complexité et l’accélération exponentielle.

Nous vivons crescendo dans un écosystème technologique qui impose de s’accommoder de la nouvelle intelligence connective, collaborative et collective.

Corrélativement, les produits commerciaux qui sont issus de la technologie suivent la même tendance ; chaque marque lançant méthodiquement et régulièrement de nouvelles versions de ses produits.

Et, malgré des moyens limités, l’Afrique a commencé à se faire une place dans le monde très confidentiel de l’innovation technologique, particulièrement dans les branches suivantes : les Réseaux sociaux, la Téléphonie mobile, les applications Smartphones, le Big data, les Incubateurs Fintech, etc …

Mais l’enjeu que suscitent aujourd’hui le développement des technologies avancées dans le monde,se traduit surtout par sa large extension dans tous les domaines et secteurs d’activité, ainsi que son expansion à travers les différentes couches sociales.

Dès lors, les Etats, le Secteur privé, les organisations non étatiques et les ménages sont désormais tous concernés par le sujet : « L’encadrement des technologies avancées dans nos différents espaces et dans le monde ».

C’est ce qui justifie aujourd’hui notre initiative commune de mener ensemble, à travers notre future organisation, l’IATA (Initiative Africaine des Technologies Avancées), des réflexions et des actions autour des différentes questions relatives aux progrès technologiques et leur meilleure appropriation au sein du continent africain, qui se caractérise par une grande vulnérabilité aux plans économique, financier, culturel et social.

Pourquoi la rencontre de Dakar ?

La rencontre d’aujourd’hui en terre africaine, dans la ville de Dakar, est pour nous, initiateurs de l’IATA, un symbole d’union et de solidarité d’une importante frange de la communauté scientifique et technique de la planète, qui souhaite avec cette nouvelle organisation, faire rayonner l’Afrique  à travers une démarche plus inclusive dans la promotion des technologies avancées, un outil performant d’accélération de la nouvelle économie.

Enfin le choix de Dakar se justifie par le fait qu’elle devra abriter le siège de l’IATA, où devront s’effectuer les principaux travaux et initiatives convoqués par ses membres. Avec un partenaire stratégique de premier plan LEXING qui est le premier reseau au monde d’avocats spécialisés dans le Numérique.

Nous avons vite et tôt compris les enjeux.

Notre présence d’esprit nous a alors imposé à innover pour être davantage en phase avec la marche du temps, la marche du monde, devenue inextricable au Numérique et aux Technologies Avancées. .  Si nous nous sommes soumis à cette exigence novatrice et pionnière, c’est parce que nous sommes des acteurs du développement économique et social.

Cette économie nouvelle est un enjeu de développement. Elle crée un cercle fructueux de croissance grâce à la chaine des valeurs des Nouvelles Technologies de Management, d’échanges commerciaux, de l’Information et de la Communication.

C’est à cet effet que s’inscrit l’Initiative Africaine en Technologies avancées, IATA. Elle est le fruit de larges et fécondes concertations qui ont abouti à une convergence de vue et de vision qui porte de l’avant.

Résultats attendus de la rencontre de Dakar ?

« Dakar » qui abrite les premiers travaux de l’IATA, devra ainsi amorcer une nouvelle ère du numérique pour le continent africain, car il trace de nouveaux axes d’orientation dans les technologies avancées pour les décideurs africains, et un terrain d’action encore plus favorable pour l’ensemble des acteurs.

IATA est une Organisation Professionnelle patronale riche en ressources humaines, africaines, ambitieuses dont la marque unitaire et identitaire est l’esprit d’innovation et d’anticipation. Sa vocation légitime est de promouvoir les intérêts de ses membres, des acteurs du secteur, productrices de biens et services et créatrices d’Emplois.

Prochaines étapes :

Enfin, les travaux d’aujourd’hui devront nous guider sur les prochaines étapes qui seront tracées par l’organisation dans le cadre d’un plan d’actions en parfaite corrélation avec les objectifs déjà définis dans notre plan d’orientation.

Cette Organisation Professionnelle, IATA, mise sur pieds conformément aux Lois et Règlements en vigueur, est une structure associative qui ne relève d’aucune obédience si ce n’est celle de la solidarité interprofessionnelle, du partage d’opportunité de marché et de la promotion de ses propres intérêts.

IATA dispose d’un régime juridique structuré et de règles de fonctionnement statutaire clairement défini.

Elle est libre comme dans le marché libre.

Elle ambitionne de se positionner comme un précurseur de l’Economie du Numérique au Sénégal et en Afrique et comme un interlocuteur privilégié des décideurs économiques et politiques. L’un des axes fondamentaux de son agenda est l’application d’une démarche globale par une spirale d’innovations aussi bien dans le domaine du Marketing digital que dans celui du e-commerce.

IATA est un grenier de solidarité, de confiance, de coopération, de collaboration, de synergie d’action et d’assujettissement à l’intérêt collectif. Elle est un silo de productions et de productivité.

Avant de conclure, je voudrais rendre un hommage appuyé à mon ami et frère Monsieur Mansour SY – Ministre du Travail, du dialogue social, des organisations patronales et des Relations avec les Institutions, qui ne rate aucune occasion pour exprimer son soutien constant et sa solidarité au Mouvement des Entreprises du Sénégal.

Pour rappel, sa dernière présence à nos cotés remonte  il y’ a deux semaines, à la prestigieuse soirée des Cauris d’Or.

Nous lui témoignons à nouveau toute notre gratitude.

Quant à notre ami et frère Yaya Abdoul KANE – Ministre chargé des TIC ; représenté ici par le Directeur des Télécommunications – Modou Mamoune NGOM ; qui est en train d’abattre un travail colossal au niveau de son département ministériel, nous lui apportons notre soutien et comptons sur lui pour un partenariat Win-Win (Gagnant – Gagnant) afin d’optimiser le secteur des Technologies Avancées.

Je confonds dans ces remerciements tous les collègues, partenaires qui ont fait le déplacement de Dakar pour rehausser de leur présence le lancement de IATA, en particulier Monsieur Sidy Diop – Directeur Afrique Deloitte et Monsieur Malamine Diedhiou – Fortinet Paris

Enfin pour conclure, IATA est ainsi le nouvel acteur de l’économie du Numérique. L’émergence économique et sociale exige un esprit d’anticipation et de prospective. C’est dans cette perspective que s’inscrit l’Initiative Africaine des Technologies Avancées.

Comme vous le savez, chers amis et invités, les fondamentaux de la performance et de la compétitivité par les nouveaux modèles d’organisation et d’action sont dans le Numérique.

IATA est, à ce titre, organisée conformément aux normes et aux règles du Droit qui lui donnent le faciès d’une Institution solidement structurée. Elle est une organisation pionnière.

Par principe et par ambition, elle est disposée à entretenir avec les Etats et les Pouvoirs publics des relations de partenariat, à jouer pleinement son rôle de sentinelle et à endosser le manteau d’acteur de l’économie numérique.

Pour terminer, IATA est une organisation professionnelle qui a quatre orientations qui synthétisent ses ambitions : comprendre et s’agencer à la complexité de la civilisation du Numérique, vivre pleinement le monde nouveau et non le subir, en saisir toutes les opportunités et prévoir le futur pour anticiper l’avenir.

C’est ambitieux, me direz-vous.

Mais l’enseignement de Voltaire nous galvanise : « une Société qui gagne n’est pas seulement fondée sur la vertu. Elle est plutôt fondée sur l’ambition de chacun qui contient l’ambition des autres dans le partage et la convergence »

Cette sagesse nourrit IATA.

Je vous remercie de votre bien aimable attention.

10h 35mn Arrivée des officiels. Le ministre Mansour Sy accompagné de Messieurs Mamoune Ngom Directeur des télécommunications représentant le ministre Yaya Abdoul KANE, chargé des TIC et Me Mamadou Seye du réseau Lexing sont accueillis par Monsieur Mbagnick Diop Président de l’IATA

09h 50mn Les invités arrivent. La salle affiche le plein. Les officiels sont attendus d’un moment à l’autre.

09h- 05mn La salle accueille les premiers invités

Monsieur Mansour Sy, ministre du Travail, du Dialogue Social, des Organisations Professionnelles et des Relations avec les Institutions
Mbagnick Diop Président de IATA
Me Mamadou Seye de LEXING, Avocat Conseiller, juriste spécialisé dans le numérique
Monsieur Modou Mamoune NGOM, Directeur des Telecommunications
M Sidy Diop Directeur Afrique/Deloitte Economic Consulting France
M Baidy Sy du Cabinet Grand Thornton/International
M Malamine Diédhiou de Fortinet/Paris
.
.
.
.
.
.
.
.
.

À voir aussi

Khalifa Sall, Barthélémy Dias, Aissata Tall Sall et Cie officiellement exclus du PS

Officiellement c’est approuvé !  Khalifa Sall, Barthélémy Dias, Aissata Tall Sall et tous les autres frondeurs …

Détournement de plus de 25 millions fcfa à la mairie de Dakar L’APR saisit l’OFNAC et exige une délégation spéciale

Les apéristes veulent porte l’estocade à Khalifa Sall en lui retirant la mairie. En cause, …