Accueil / Uncategorized / SUNDERLAND- Allardyce a préféré Ndoye à Fletcher

SUNDERLAND- Allardyce a préféré Ndoye à Fletcher

En difficulté à Trazonspor, Sam Allardyce a déroulé le tapis pour Dame Ndoye pour mieux s’intégrer à Sunderland. Un boulevard !
C’est une décision suicidaire de faire venir un joueur en manque de temps de jeu pour espérer en faire du neuf pour sauver une équipe en relégation. En plus du rendement sportif à redoubler, il y a la contrainte d’adaptation à mi-saison dans le club d’accueil. Sam Allardyce, le coach de Sunderland, a fait fie de toutes ces réalités pour ressusciter Dame Ndoye refroidi par le manque de temps de jeu à Trazonspor où le Sénégalais avait été cédé par Hull City en plein bourre. Un pari risqué aux ambitions démesurées.
Sam attend le miracle

Dame Ndoye ne devrait pas avoir le temps de tourner ses pouces comme à Trazonspor où il n’a eu que peu de matchs dans ses jambes. Sunderland, son nouveau club, attend le miracle de lui. Plus que ce qu’il avait réalisé avec Hull City (cinq buts en quinze matches de janvier à mai 2015). « J’espère qu’il pourra reproduire ce qu’il faisait à Hull, ou faire mieux », a déclaré Sam Allardyce devant les médias. Sunderland (19e, 19 pts) est deuxième relégable, il n’a plus d’ambition que le maintenu. En principe, des équipes dans de pareilles situations cherchent des joueurs beaucoup plus frais. Mais le technicien anglais a bien conscience de l’état de forme de l’attaquant international sénégalais de 30 ans qui n’a eu que peu de matchs dans ses jambes. Sam Allardyce préfère prendre un risque. « C’est un risque calculé, on connaît bien ses qualités. La question est de savoir s’il sera au top tout de suite », ajoute-t-il.
Sous contrat avec Trazonspor, le club turc, jusqu’en juin 2018,  Dame Ndoye tient une belle opportunité de se faire une nouvelle santé. Il y a du boulevard.
Sam a fait dégager Fletcher
Steven Fletcher, un des piliers de l’attaque de Sunderland, s’est engagé, en prêt, dans les dernières heures du mercato hiver à l’OM. Étrange.

L’entraîneur de Sunderland Sam Allardyce a fait venir du sang neuf dans son équipe dans l’animation offensive. Il fallait faire de l’espace. L’attaquant Ecossais en 11 apparitions très peu convaincant paye les frais. « C’était une grande décision, prise par tous les deux.

Au final, Steven n’était pas heureux de ne pas jouer et je ne pensais pas qu’il allait revenir dans la course. Donc, sur cette base, je ne voulais pas qu’il traîne, qu’il se morfonde et que je me sente mal pour lui. Donc, j’ai pris cette décision, puisque nous avons aussi Ndoye, Defoe, le jeune Duncan Watmore et Wahbi Khazri. Ils peuvent tous jouer en pointe, donc je pense avoir déjà suffisamment d’options à ce poste », justifie, Sam Allardyce, à Skysports.

Dame Ndoye a de l’espace mais il ne devrait pas dormir sur ses lauriers, il ne manque pas de concurrents en dépit du départ de l’Ecossais. Khazri, l’ancien Bordelais, est sur la liste des numéros 9 potentiels d’Allardyce.

Issiaka TOURE

À voir aussi

Remaniement après-législatives Démission imminente du Gouvernement 

REWMI.COM- Le Premier ministre devrait présenter la démission de son gouvernement avant la fin de …

Christophe Beaugrand répond aux critiques

Alors que Secret Story 11 revient à partir de demain soir, Christophe Beaugrand a tenu …