ECONOMIE

Suppression des heures supplémentaires dans la fonction publique;le Sytjust dénonce

  • Date : 16 juin 2015

Le Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) remet en cause la volonté du gouvernement de supprimer les heures supplémentaire dans la fonction publique. Face à la presse ce matin, les camarades de Aya Boun Malick Diop ont dénoncé cette mesure prise, disent-ils, de manière unilatérale. « Nous dénonçons vivement les actes unilatéraux du gouvernement allant dans le sens de revenir sur les acquis des syndicalistes », tempête le Secrétaire général du Sytjust. Cette « volonté du gouvernement consistant à amoindrir le pouvoir d’achat des travailleurs de la justice » a aussi été décriée. Le Sytjust se désole du fait que ses membres n’ont pas été consultés dans le but d’opérer des variations dans leurs revenus. « Les travailleurs de la justice s’insurgent contre la volonté affichée du gouvernement de supprimer les heures supplémentaires dans la fonction publique. On ne doit pas les supprimer d’une manière unilatérale. Nous ne laisserons pas passer une telle forfaiture », avertit le secrétaire général du Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust), Aya Boun Malick Diop. Ce dernier est ses camarades appellent le gouvernement à « prendre ses responsabilités » face aux préoccupations des travailleurs de la justice. « Nous ne comprenons pas la démarche du gouvernement allant dans le sens de précariser de plus en plus les travailleurs sénégalais », s’étonne le Sg du Sytjust.  Il affirme que les membres de son syndicat ont déjà déposé un préavis de grève, afin de dénoncer « la dégradation des conditions de travail ». Les membres du Sytjust s’inquiètent notamment de la précarité des travailleurs de la fonction publique. Par conséquent, ils menacent de paralyser le système judiciaire, si d’ici un mois leurs doléances ne sont pas satisfaites.

Source Dakar actu

Comments are closed.

Les Plus Populaires
Les plus commenté
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15