Accueil / SOCIETE / Suppression des heures supplémentaires : Le Sytjust accuse les Ministères de l’Economie et du Budget

Suppression des heures supplémentaires : Le Sytjust accuse les Ministères de l’Economie et du Budget

Non à la suppression des heures supplémentaires. Voilà en somme le cri de cœur des travailleurs de la justice. En conférence de presse  au Palais de justice de Dakar, ils ont tenu, à leur manière, d’alerter le peuple sénégalais. Selon ces travailleurs, cette situation aboutira bientôt à de profondes perturbations. «Aucun Syndicat de l’administration ne pourrait tolérer que le droit acquis de ses membres soit vertement remis en cause, au gré des humeurs du Gouvernement», a déclaré le Secrétaire général du Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust). Dans cette dynamique, le Sytjust se dit être  mobilisé pour parer à toute éventualité, dans l’optique de défendre, avec la dernière énergie, les droits inviolables de ses membres. Toujours dans son combat, le Sytjust n’a pas hésité à faire appel aux autres travailleurs de l’Administration comme le Syndicat unique des travailleurs du Trésor, le Syndicat autonome des Impôts et Domaines, entre autres. Me El Hadj Ayé Diop et ses confrères se veulent formels : «cette tentative de supprimer les heures supplémentaires est un véritable coup de bâton à la ruche, qui peut même aboutir à une  imminente grève générale dans la Fonction publique», disent-ils. Conséquences d’une telle situation, «si on enlève les heures supplémentaires, il y aura des personnes qui percevront moins de 100.000 francs et ces personnes sont des pères de familles qui ont besoin de cet argent», a ajouté le Secrétaire du Sytjust. Qui indique, par ailleurs, que «les politiques salariales élaborées et impulsées par le Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, et le Ministère chargé du Budget, sont dépourvues de visions sociales pour les rémunérations des travailleurs de l’administration». Et mieux, souligne  Me Diop, «ces politiques salariales mettent seulement en avant les directives de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international. Ces deux Ministères sont en réalité les maîtres-d’œuvre de cette provocation ».  Pour conclure, le Sytjust a réaffirmé, lors de cette conférence de presse, sa détermination à mener le combat jusqu’à ce que le Gouvernement renonce à son ambition d’éliminer les heures supplémentaires et les autres maigres avantages des travailleurs de l’Administration. Par ailleurs, il n’exclut pas de négociations pour un climat apaisé, étant donné qu’il n’est pas allé en grève, depuis le 30 Juillet 2013. Bien qu’il ait déposé une plateforme revendicative depuis le 17 Août 2014.

Actusen

 

À voir aussi

Importation de volaille- Dakar prolonge l’interdiction

Le Sénégal n’est pas prêt de lever la mesure d’interdiction de l’importation de la volaille, …

Affaire Aicha Diallo- Ça déballe de partout !

L’affaire de la gamine de 12 ans qui a perdu la vie, faute d’assistance médicale …