Accueil / Education / Suppression des indemnités de correction : Babou Diakham dément

Suppression des indemnités de correction : Babou Diakham dément

L’info avait provoqué la colère des professeurs de philosophie et des syndicats d’enseignants. La suppression annoncée des indemnités de correction et de déplacement des professeurs-correcteurs des épreuves anticipées de philosophie dans les régions était à la base de ce malaise.

Lors de la conférence presse d’hier, Babou Diaham, directeur de l’Office du Bac, a assuré que l’Etat «ne cherche pas à supprimer les indemnités de correction et déplacement  des épreuves de philosophie». Il précise : «Ce qui est recherché, c’est de faire en sorte que les collègues de philosophie disposent de suffisamment de temps pour corriger les copies notamment avant le démarrage du Baccalauréat.  C’est pourquoi nous avons défini 5 régions à savoir Dakar, Thiès, Diourbel, Fatick et Kaolack. Pourquoi ? Parce que sur la base des statistiques, il faut faire en sorte qu’on puisse corriger  plus de 50% des copies  avant le Bac général.» Il soutient avoir arrondi les angles avec les syndicats : «J’ai reçu le secrétaire général du Saems-Cusems et sa délégation ce matin (hier).  On s’est bien compris. Nous avons essayé de leur expliquer  pour que leurs craintes puissent être élucidées», se réjouit Baba Diaham.

Le Quotidien

À voir aussi

Cheikh Mbow, coordinateur national de la Cosydep- les défis d’une école de réussite

Avec un taux de réussite de 31% au Baccalauréat autrement dit 70% d’échecs ou encore …

Vol de la bourse des étudiants : Les curiosités d’une affaire troublante

Malgré l’arrestation rapide de deux suspects, l’affaire du vol à la régie de paiement des …