Accueil / ACTUALITES / Sur 100 sénateurs : Les 65 seront nommés par Me Wade

Sur 100 sénateurs : Les 65 seront nommés par Me Wade

La décision du pouvoir en place de ressusciter le Sénat est un moyen pour Abdoulaye Wade ‘de caser ses militants dans une chambre (Sénat) qui sera à la remorque du pouvoir l’exécutif’. L’accusation est du secrétariat politique de la Ld/Mpt qui s’est réuni, hier, à son siège pour discuter sur entre autres questions la campagne d’information et de sensibilisation sur le boycott des élections législatives.

Source : Walfadjri
Le Sénat va refaire surface et sur les 100 futurs sénateurs, les 65 seront nommés par le président de la République, Abdoulaye Wade. La révélation est de Nicolas Ndiaye, membre du secrétariat politique de la Ld/Mpt que nous avons joint, hier par téléphone, au sortir de leur rencontre. De ‘source sûre’, explique le ‘Jallarbiste’, ‘l’Assemblée nationale va se réunir en session extraordinaire pour faire passer le projet de loi sur le Sénat et Wade va lui-même nommer 65 sénateurs’, renseigne Nicolas Ndiaye. Et une telle décision est considérée par Abdoulaye Bathily et camarades comme ‘une haute trahison’parce que, rappelle Nicolas Ndiaye, ‘dans le programme de la Ca 2000, Abdoulaye Wade avait voté pour la suppression du Sénat’.

La Ld/Mpt accuse, à cet effet, le président de la République de vouloir ‘caser ses militants dans une chambre (Sénat) qui sera à la remorque de l’exécutif’. Toutefois, Nicolas Ndiaye indique que son parti va continuer à dénoncer avec vigueur cet état de fait, et ‘montré pour la énième fois qu’Abdoulaye Wade renie ses engagements’.

En outre, le secrétariat politique de la Ld/Mpt est revenu largement sur la campagne d’information et de sensibilisation sur le boycott des partis de l’opposition regroupés dans le ‘Front Siggil Sénégal’, précise Nicolas Ndiaye. Et d’informer qu’après avoir bouclé comme prévu le département de Dakar, les leaders vont continuer la campagne de sensibilisation à l’intérieur du pays. Pour ce fait, plusieurs axes sont ciblés et, au niveau de chaque axe, sera affecté un ou deux leaders pour porter le message à la base, selon Nicolas Ndiaye.

Dans la foulée, la Ligue démocratique/Mouvement pour le parti du travail se dit solidaire aux différents syndicats des travailleurs qui ont ‘dénoncé l’inflation générale des prix des denrées de première nécessité’. Et de l’avis de Nicolas Ndiaye, cette inflation est survenue juste après la réélection du président Abdoulaye Wade. D’où, ‘la continuité de l’insensibilité à l’égard des populations’,accuse le ‘Jallarbiste’.


À voir aussi

Crise universitaire : Le grand scandale des bourses

Arnaque ! C’est le mot qui peut, le mieux, résumer les résultats rapides de l’audit …

Me Bamba Cissé: «Le mouvement Ibadou-rahmane n’est pas un mouvement de terroriste »

Les plaidoiries se poursuivent à la Chambre criminelle de Dakar où se déroule le procès …