16 septembre, 2014
Accueil » ACTUALITES » Sur instruction de Me Wade depuis Paris : Karim, Oumar Sarr, Samuel ont rendu visite à Béthio, au pavillon spécial
Sur instruction de Me Wade depuis Paris :   Karim, Oumar Sarr, Samuel ont rendu visite à Béthio, au pavillon spécial

Sur instruction de Me Wade depuis Paris : Karim, Oumar Sarr, Samuel ont rendu visite à Béthio, au pavillon spécial

Interné au Pavillon spécial de l’hôpital Aristide Le Dantec, suite à sa santé jugée très fragile, le guide des Thiantacounes a reçu, hier en fin de matinée, la visite des libéraux, ses alliés de la dernière présidentielle. Cette visite, selon un de ses proches, l’a beaucoup marqué.
De sources concordantes, c’est sur instruction de Me Abdoulaye Wade, ancien Président, par ailleurs, secrétaire général national du Pds, établi en France, depuis quelques temps, que les libéraux ont rendu visite à Cheikh Béthio Thioune dans le pavillon spécial de l’hôpital Aristide Le Dantec. Karim Wade, Samuel Sarr et Oumar Sarr ont reçu mandat de leur secrétaire général, Me Abdoulaye Wade, pour aller, au nom du Pds, rendre visite au guide des thiantacounes. D’ailleurs, les visiteurs lui transmis le message de Me Wade. Ce qui a fait dire à un de ses proches que le marabout politicien a apprécié, à juste valeur, ce geste ô combien réconfortant dans une phase aussi difficile. La visite qui a duré une heure d’horloge, n’a pas dû manquer de piquant et a également permis à Béthio, de montrer toute sa gratitude à l’endroit du Pds et de son leader. En effet, ce geste des libéraux, la énième, depuis l’incarcération de Cheikh Béthio Thioune, fonctionne comme une reconnaissance vis-à-vis d’un allié politique. Lors de la dernière présidentielle, Cheikh Béthio avait apporté son soutien à Me Wade pour venir à bout de ses adversaires de l’opposition. Hélas ! La situation a été autre. Suite à la défaite de son allié, le marabout politicien avait déclaré, à qui voulait l’entendre, qu’il ne regrettait pas d’avoir apporté un soutien au président sortant Abdoulaye Wade. Mieux, il avait indiqué n’être pas disposer à se fondre dans l’Apr pour soutenir le président Macky Sall. « Si c’était à refaire, pour soutenir le président Abdoulaye Wade, je le ferai », avait-il déclaré.

Sékou Dianko DIATTA

REWMI QUOTIDIEN