SOCIETE

Surprise avec son amant, l’épouse du journaliste nie après avoir reconnu les faits

  • Date: 15 octobre 2015

 L’affaire du journaliste qui avait surpris sa femme en pleins ébats avec son amant, continue d’alimenter les débats, dans la banlieue, précisément à Yeumbeul-Nord, au quartier Afia 3 où les faits s’étaient produits. La femme du pisse-copie a accepté de se confier à « Rewmi » et elle explique comment en est-elle arrivée là avec son mari qui l’avait épousée selon les règles de l’Islam et son amant avec qui elle sortait en cachette.

 « Je ne croyais pas que cette affaire allait se propager à travers mon quartier. C’est ce qui m’a poussée à sortir de mon silence pour nier les faits. C’est vrai que mon mari m’avait trouvé en pleine séance de jambes en l’air avec le nommé Yaya D. qui se trouve être mon ancien amant, mais mon époux ne devait pas dévoiler cette affaire à la presse. On pouvait résoudre le problème en catimini, c’est-à-dire en famille », explique la femme, qui avait été surprise avec son amant avec qui elle entretenait des relations illicites alors qu’elle s’est mariée avec un journaliste.

Il faut rappeler que le journaliste, en personne, avait été menacé par le frère de sa femme, lorsqu’il avait révélé ces faits dont il a été victime, dans les médias. Certains parmi les parents de la dame, comme sa grande sœur, Athia M., avaient tous cautionné le geste que C. C. avait commis pour l’encourager au lieu de la conseiller d’abandonner de mauvaises pratiques quand on est marié. Selon C. Camara, l’amant avec qui elle a entretenu des relations illicites, en cachette, voulait la marier et c’est le père du gars qui avait refusé. Depuis lors, ils sortaient ensemble. Y. Diallo faisait tout pour elle, déclare toujours la dame. Elle ajoute qu’elle est en train de chercher une solution pour se débarrasser de son amant qu’elle ne peut pas oublier. Elle ne sait pas ce qui l’a poussée à continuer à sortir avec Yaya D. à qui je demande d’effacer son numéro de téléphone dans son portable. « Je lui ai dit de ne plus m’appeler. Moi, je l’ai abandonné depuis que mon mari nous a surpris en pleine séance de jambes en l’air. Maintenant, je demande pardon à mon époux qui est un journaliste », déclare C. C.

Une affaire qui secoue tout un quartier, à Yeumbeul-Nord, prés de la cité Comico, à Afia 3. Quant au journaliste, il avait décidé de traîner sa femme et son amant devant la justice pour trahison et adultère. Selon des personnes rencontrées dans le quartier où les faits s’étaient produits, il y a presque une semaine, des notables, des bonnes volontés et parents de la dame sont en train de faire des démarches pour étouffer l’affaire. La dame a été conseillée par ses copines et ses proches pour nier l’acte qu’elle avait commis pour faciliter les négociations et pour la permettre de revenir dans le domicile conjugal d’où elle a été aujourd’hui chassée depuis lors, par son mari journaliste qui l’avait surpris en pleins ébats avec son amant ».

Sada MBODJ

 

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15