Accueil / Education / Une syndicaliste rappelle les règles pour être un bon enseignant

Une syndicaliste rappelle les règles pour être un bon enseignant

La morale professionnelle est une condition sine qua none pou être un bon enseignant, a relevé Aïssatou Dieng Kassé, Secrétaire chargée du département de la formation, de la recherche, de la documentation et de l’éducation au sein du Bureau exécutif national de l’Union démocratique des enseignants (UDEN).

« L’éthique et la morale professionnelle sont des conditions sine qua none pour être un bon enseignant », a notamment déclaré Mme Kassé s’exprimant devant la presse sur les modules proposés à de jeunes enseignantes au cours d’un atelier régional sur la communication et le leadership transformationnel.

Pour Aïssata Dieng Kassé, « l’UDEN, en initiant cette formation veut mettre fin à des clichés faisant des femmes, des absentéistes, adeptes des petites classes ne voulant pas bouger et menant des activités commerciales dans les établissements scolaires ».

Face à cette « sous-représentativité dans les postes de responsabilité », la solution, selon elle, est de les « armer » par la formation en leur dotant de compétences.

Ainsi, elles pourront batailler au même titre que les hommes pour
occuper des postes de responsabilité et passer les concours pour avancer, a dit substantiellement Mme Kassé comptant surtout sur les jeunes enseignantes âgées de moins 35 ans pour relever ce défi.

Pour y arriver, estime-t-elle, « les femmes devront bousculer les barrières sociologiques et socio-culturelles qui les confinent dans
certaines taches pour s’épanouir pleinement dans ce noble métier de l’éducation des enfants ».

Durant cet atelier qui regroupe une trentaine de jeunes enseignantes, la communication occupera une place importante car pour Mme Kassé « dans ce domaine, les gens pêchent souvent et les messages ne passent pas ».

L’Inspecteur de l’Education et de la Formation M. Sacoura Guèye a quant à lui mis l’accent sur les défis du syndicalisme dans un contexte où il ne doit pas être perçu comme une structure pour faire des grèves mais doit œuvrer à l’amélioration de la qualité de l’enseignement.

Il estime qu’en initiant cette formation, l’UDEN s’inscrit dans le chemin tracé par le gouvernement pour l’émergence d’un syndicalisme aux membres bien formés capable de sortir un produit apte à participer au développement économique du pays.

Aps

À voir aussi

Les universités d’Afrique de l’Ouest en conclave à l’Ucad

L’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar accueille du 6 au 8 novembre prochain, à Dakar,  la …

Grève à l’UVS: L’Etat débloque 90 millions Fcfa

Les auditeurs de l’Université virtuelle du Sénégal, qui avaient entamé une grève pour réclamer leurs …