Accueil / ACTUALITES / Systhème LMD : près de 2.000 ouvrage pour renforcer les bibliothèques universitaires

Systhème LMD : près de 2.000 ouvrage pour renforcer les bibliothèques universitaires

L’acquisition de près de 2.000 ouvrages pour les bibliothèques des cinq universités publiques du Sénégal contribue à l’amélioration de la qualité, a indiqué, vendredi à Dakar, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane.

‘’ L’accès aux ressources documentaires est désormais indispensable, tant pour le personnel d’enseignement et de recherche que pour les étudiants’’, a dit M. Niane.

Il s’exprimait à la cérémonie de remise des ouvrages offerts par l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), dans le cadre du Programme d’appui à l’enseignement supérieur (PAES).

‘’Par ce geste, l’UEMOA contribue à l’amélioration de la qualité de l’enseignement supérieur dans notre pays et dans les autres de l’union’’, a souligné Mary Teuw Niane ;

 ‘’Avec l’arrivée massive d’étudiants dans nos universités et la montée en puissance de certaines d’entre elles, les bibliothèques ont besoin d’une amélioration et d’une augmentation continue de leurs ressources a fin de continuer à répondre à des besoins et des demandes de plus en plus croissants’’, a t-il ajouté.

Il s’agit, selon lui, ‘’ de renforcer nos ressources documentaires et appuyer ces cours de Licence avec 1.968 ouvrages dont 811 pour l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, 381 pour l’Université Gaston Berger de Saint Louis, 276 pour l’université de Thiès, 251 pour l’université Alioune Diop de Bambey et 249 pour l’université Assane Seck de Ziguinchor dans des domaines aussi variés que les mathématiques, la physique, l’économie, la gestion, l’environnement, la géologie, la chimie, le droit etc’’.

Pour le représentant résident de l’UEMOA au Sénégal, ‘’ ce projet a réalisé, à travers cette composante, le financement de l’acquisition d’ouvrages de référence et d’ouvrages clés pour les enseignements dans les spécialités dont les curricula ont été révisés et l’abonnement de bibliothèques universitaires à des revues spécialisées et périodiques’’.

‘’La commission a appuyé dans chaque pays bénéficiaire dans l’identification de 22 filières professionnalisantes porteuses respectant les exigences des curricula du référentiel Licence, Master et Doctorat’’, a encore expliqué, Dossolo Diarra.

Pour l’implantation de ces filières, a-t-il noté, ‘’il est apparu nécessaire également de doter nos universités de documents de référence conforme au système LMD. Ces documents en milliers de volumes alimenteront les centres de documentation des institutions d’enseignement supérieur’’.

C’est ainsi que le directeur de la bibiothèque centrale de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, Papa Arona Ndiaye a souligné que ‘’ c’est grâce à un travail en réseau que nous avons pu procéder à la sélection des ouvrages à acquérir’’.

‘’La documentation est l’épine dorsale de la recherche universitaire’’ a-t-il ajouté.

D’un coût de 18 milliards de francs, le PAES est mis en place au niveau de l’espace régional, en partenariat avec la Banque africaine de développement (BAD).

Share This:

À voir aussi

GOUVERNANCE EDUCATIVE- CINQ ANS DE CALVAIRE DES ENSEIGNANTS

2012-2017. 5 ans de cohabitation heurtée entre les autorités étatiques et les syndicats d’enseignants, malgré …