Accueil / ACTUALITES / TABASKI 2011 Réduction des taxes et des points de contrôle

TABASKI 2011 Réduction des taxes et des points de contrôle

La tabaski de cette année sera peut-être belle pour tous, coté mouton. Si bien sûr, le gouvernement respecte sa promesse de faciliter toutes les procédures pour l’entrée des moutons dans le pays. Il s’agit, notamment, des taxes et des points de contrôle. En tout cas, les autorités promettent un bon approvisionnement du marché en moutons, avec des prix accessibles à tous.
Entre autres mesures prises par le gouvernement pour approvisionner le marché, en moutons de qualité, à des prix accessibles à tous, pour les besoins de la fête de la tabaski prévue en mi-novembre, figurent la réduction des points de contrôle au strict nécessaire et l’exonération des droits de taxes. En effet, les vendeurs, venant de la Mauritanie, ne seront plus victimes de la cherté des taxes sur lesquelles ils s’appuient pour justifier le prix pratiquement impraticable de leurs ruminants. Même le nombre de points de contrôle sera réduit, pour un coût plus abordable des ruminants. Cette attitude encourageante vaudra, certainement au Sénégal, un plus grand nombre de vendeurs. Ainsi, si l’offre est supérieure à la demande, les prix baisseront-ils, forcément, au bénéfice des goorgorlou. Toutefois, cette tolérance, le long des axes de convoyage, n’absoudra du contrôle sur la qualité et la santé des animaux. Aussi, sera-t-il autorisé, à bord de chaque camion ou wagon, la présence de trois bergers chargés de la surveillance des animaux transportés. Cette disposition, précise-t-on, est relative à la police sanitaire des animaux domestiques et à leurs conditions d’entrée et de circulation. Ces dispositions s’appliquent sur une période de deux mois, allant du 17 octobre au 17 décembre, soit un mois avant et un mois, après la Tabaski, note le communiqué gouvernemental.

Yandé DIOP


À voir aussi

Au dernier jour de procès, «Khalifa Sall doit être condamné», pour le parquet

Ce vendredi 23 février est normalement le dernier jour du procès de Khalifa Sall. Le …

Amnesty dénonce des atteintes aux droits humains, le ministre de la justice parle d’un « rapport pas crédible »

Le rapport 2017-2018 d’Amnesty international sur la situation des droits de l’homme au Sénégal relève …