Accueil / SOCIETE / Tabaski 2015 à Linguère : Pas de pénurie de mouton…pas assez d’argent

Tabaski 2015 à Linguère : Pas de pénurie de mouton…pas assez d’argent

A moins de cinq jours de la fête de la Tabaski, les foirails du département de Linguère sont bien approvisionnés en moutons. L’annonce est faite, par l’inspecteur départemental de l’élevage de Linguère Moustapha Cissé. Les éleveurs étaient, il n’ya pas longtemps, dans les zones rurales pour éviter les charges financières, selon M. Lô. Mais en ce moment, les éleveurs sont bien en place dans Dahra et Linguère.  Le constat est bien là. Les moutons sont en abondance au niveau des lieux de vente du département de Linguère. Les prix sont compris entre 30 000 f cfa et 250 000 fcfa. Cependant, la conjoncture fait que, dans cette zone, des chefs de ménages peinent à trouver le mouton de Tabaski car l’argent devient et reste une denrée très rare dans la localité.

Selon un « téfenké » (djoula) trouvé sur place, ce dimanche 20 septembre 2015, marquant le dernier marché hebdomadaire avant la Tabaski, les moutons deviennent plus nombreux, le seul hic d’après lui, c’est que le nerf de la guerre l’argent manque. Au vu de cette situation, certains pères de famille préfèrent attendre la veille pour se procurer un mouton, espérant la baisse des prix.

Rappelons qu’il n y a que le mouton qui coute chère en cette veille de Tabaski dans le département de Linguère. Le prix du kg de pomme de terre varie entre 400 à 600 f cfa, alors qu’avant la fête, le kg coutait moins de 400 f cfa. Le prix du kg d’oignon varie entre  300 et  400F, contre 200 f les semaines dernières.

Le moins que l’on puisse dire, est que la Tabaski 2015 s’annonce difficile dans le Djoloff, habité en majorité par des  éleveurs et paysans.

Samba Khary Ndiaye Linguère.

Share This:

À voir aussi

Roland CAYROL : « Macron-Le Pen bouleversent la vie politique française »

Share This: