ACTUALITE

Tabaski : Entre fonds de commerce politique et corruption passive

  • Date: 14 septembre 2016

Finalement, le Ramadan et la Tabaski sont de moments de vilains marketings politiques pour les responsables politiques, surtout du pouvoir.

Ils profitent de l’indigence de citoyens et se lancent dans une vaste campagne politicienne déguisée en organisant, pour le Ramadan des cérémonies de distribution de sucre et de riz, et pour la Tabaski des dotations de moutons, et tout se déroule sous les feux de projecteurs ou sur la place publique à travers la presse écrite.

Au-delà même des citoyens besogneux, ces dons, en période de Ramadan, et ces moutons, en veille de Tabaski, sont aussi distribués à des gens pourtant bien à l’aise, mais qui en bénéficient amplement parce qu’ils ont une parole publique. Et ce sont, en alternative, des enveloppes garnies que ces gens reçoivent et thésaurisent. S’ils ne sont pas journalistes ou animateurs de télé, ils sont communicateurs traditionnels ou …. marabouts.

Et la provenance de ces dons est toujours douteuse car ne les distribuent que des gens du pouvoir. Pourtant, de grands Chefs d’Entreprise, des personnalités morales et de nombreux mécènes, font des gestes de sacerdoce et de générosité désintéressée en période de Ramadan ou en veille de Tabaski, sans jamais en parler ni même vouloir qu’on en parle.

Mais les politiques au Sénégal sont ce qu’ils sont : exploitation de l’indigence de citoyens, mégalomanie, fourberie et tartufferie. Ceux qui, parce qu’ils sont journalistes, animateurs de télé, communicateurs traditionnels ou marabouts tropicaux disposant d’une parole publique, reçoivent leurs enveloppes, sont obligés d’être à leur solde. Mais la Tabaski est passée. Qu’ils se regardent dans un miroir !

Domou rewmi

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15