Accueil / RELIGION / Tabaski Louga la solidarité prêchée à la grande mosquée de Thiokhna 

Tabaski Louga la solidarité prêchée à la grande mosquée de Thiokhna 

Comme la grande majorité des musulmans du Sénégal, les Lougatois ont célébré l’Aïd el Kébir dans la journée du samedi 2 septembre. Et l’Imam Ratib de la grande mosquée de la capitale du Ndiambour, Moustapha Dia, de prêcher la place cruciale de la solidarité dans les rapports sociétaux.

C’est Serigne Moustapha Dia qui a dirigé la prière de l’Aid El Kébir ou Tabaski, ce samedi à Louga. Devant des milliers de fidèles, l’Imam de la grande mosquée de Louga leur a demandé d’être un serviteur du Prophète Mouhamed (Psl). Il a exhorté tout le monde à prier pour que Dieu le Tout puissant accorde au président Macky Sall longue vie, en précisant qu’il n’a qu’une mission, c’est de travailler pour un Sénégal émergent. Il a ensuite exhorté les fidèles à respecter leur prochain. L’Imam Moustapha Dia n’a pas manqué de demander au gouverneur de la région de Louga, Alioune Badara Mbengue, de transmettre ses remerciements au Président de la République. « Nous sommes au courant de tous les efforts consentis pour le bien-être des populations. Nous prions pour que Dieu protège le chef de l’Etat et ses collaborateurs pour leur permettre de terminer leurs chantiers’’, souligne-t-il.

Dans son sermon, il a d’abord fait la genèse de la fête de Tabaski. ‘’La fête de la Tabaski doit nous renseigner qu’il est important d’avoir une autorité. Par exemple, si Abraham n’avait pas la foi, on n’allait pas accepter d’avoir une autorité, de même que son fils Ismaël et de son épouse Sokhna Adjara. Ils n’auraient jamais accepté de faire ce sacrifice  pour rendre grâce à Dieu. Vivre sans avoir une autorité est un danger. Un bon pratiquant doit avoir une autorité. Même le Prophète Mouhamed (Psl) avait une autorité. Ses successeurs qui sont aujourd’hui nos modèles, avaient chacun un guide. Si chacun fait ce qu’il veut, le pays ne se développera pas». La soumission à la volonté de Dieu et l’acceptation de l’autorité d’Ismaël à son père Abraham, constituent les principaux enseignements qu’il faut tirer de la fête de la Tabaski qui perpétue le sacrifice d’Abraham. Selon Imam Dia, la fête de l’Aîd El Kébir doit inspirer le musulman dans ses rapports avec les autorités, mais surtout renforcer son devoir civique. ‘Le civisme est primordial dans une société. Sans le civisme, on n’ira nulle part. Ceux qui nous administrent doivent savoir qu’ils auront des comptes à rendre et prendre leurs responsabilités », a-t-il recommandé avant d’appeler les autorités à assumer de leur côté, et sans faiblesse aucune, leurs responsabilités. L’Imam Ratib de Louga a par la suite remercié le gouverneur, Alioune Badara Mbengue, le Ministre de l’Elevage, Aminata Mbengue Ndiaye, et le maire Moustapha Diop pour les efforts fournis pour un bon déroulement de la prière de la Tabaski.

Sidy THIAM

À voir aussi

Algérie: Un Sénégalais tué

Un Sénégalais vient d’être en Algérie. Selon  L’As qui donne l’information, la victime, Sakho Diallo …

Le procès de « Boy Djinné » renvoyé

Le procès de Baye Modou Fall alias « Boy Djinné », qui devait avoir lieu hier devant …