9dd3cec5292c1969d214a8b5dac7e0e2_XL

Tambacounda – A cause d’une dette de «80 millions F de la Cmu» : «Les structures de santé presqu’à l’agonie»

Les structures de santé de la région de Tamba étouffent à cause d’une dette de 80 millions F Cfa due par l’Agence de la Couverture de la maladie universelle (Cmu). L’information a été donnée par le secrétaire général de l’Union régionale du Syndicat autonome des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Urs/Sutsas). Selon M. Alassane Touré, qui a fait face aux journalistes hier, les «structures de santé agonisent en ce moment et menacent de fermer, d’arrêter d’offrir leurs services à l’Agence de la  Cmu du fait de la dette qu’elle leur  doit et qu’elle peine à honorer depuis plus d’un an maintenant». Excédé par cette situation, Ala­ssane Camara alerte : «Tant que nous n’entrons pas dans l’intégralité de nos fonds, nous continuerons toujours de dérouler notre plan d’action. Durant toute l’année 2015, aucun remboursement n’a été versé.

L’agence nous doit 80 millions de francs. Il a fallu que les camarades se fassent entendre la semaine passée pour que la structure daigne libérer 20 millions. C’est trop insignifiant.»
Cette situation risque de troubler la quiétude des parents dont les enfants de moins de 5 ans bénéficient de la gratuité de certains services couverts par la Cmu.   «Nous en avons assez d’attendre et ne pouvons plus fournir des médicaments aux enfants de moins de 5 ans dans le cadre de la Cmu», prévient Doudou Diouf, président du Comité de santé du Poste de santé de Dépôt, représentant les autres comités de gestion. Furieux, il poursuit : «Les montants avancés ici ne concernent que les dettes contractées durant l’année 2015. Pour l’année budgétaire 2016, jusque-là, aucun rotin n’a été libéré dans le cadre des remboursements au moment où, elles avoisinent la cinquantaine de millions.» Quid du Plan Sésame ? Les syndicalistes an­non­cent aussi une dette d’1 million F Cfa que la Cmu doit épurer.
Face à ces problèmes, les infirmiers et infirmiers chefs de poste observent depuis ce matin un sit-in qui est décrété jusqu’au jeudi prochain. «Nous n’excluons pas d’aller en grève dans les prochains jours, si l’agence continuait à faire dans le dilatoire. Nous ne pouvons pas admettre que les factures soient déposées à temps et en bonne et due forme et que jusque-là, les remboursements peinent à se matérialiser, crache Touré. En outre, les professionnels de la santé plaident pour l’installation d’une Agence régionale de la Cmu à Tamba pour la prise en charge rapide et efficace des problèmes.

Le quotidien

Voir aussi

telechargement

CONSULTATIONS MEDICALES GRATUITES A GUEDIAWAYE 402 patients consultés dont 3 cas de diabète

Près de 402 consultations de médecine générale ont été dispensées, samedi, au poste de santé …