Accueil / SOCIETE / TAMBACOUNDA Le grand fournisseur du quartier «Dépôt» et un de ses lieutenants tombent

TAMBACOUNDA Le grand fournisseur du quartier «Dépôt» et un de ses lieutenants tombent

On ne finira jamais de parler de la recrudescence du trafic de drogue ces derniers temps dans la capitale orientale. Mais c’est sans compter avec les limiers du commissariat de police de Tambacounda qui veillent au grain pour éradiquer définitivement le phénomène. Après Gourel Diadié, Plateau et Pont, c’est au tour du grand fournisseur du quartier «Dépôt» de tomber, le 7 mai aux environs de 14 heures.

Source L’Observateur
On ne finira jamais de parler de la recrudescence du trafic de drogue ces derniers temps dans la capitale orientale. Mais c’est sans compter avec les limiers du commissariat de police de Tambacounda qui veillent au grain pour éradiquer définitivement le phénomène. Après Gourel Diadié, Plateau et Pont, c’est au tour du grand fournisseur du quartier «Dépôt» de tomber, le 7 mai aux environs de 14 heures.

Dans le cadre de la lutte contre la drogue un informateur qui a confié aux limiers de Tambacounda que le nommé Bakary Ndiaye alias Bess (45 ans) s’adonne à un trafic intense de drogue à son domicile sis au populeux quartier «Dépôt». Pour en savoir davantage, les limiers envoient leur informateur rencontrer Bess pour acheter de la drogue. Ce dernier a décliné sa commande en lui disant qu’il n’en avait pas sur place. Mieux, il lui a demandé d’aller demander à ses rabatteurs en lui précisant qu’ils sont ses gosses. Installés au lit maraîcageux du quartier «Dépôt» communément appelé «Faro», non loin de chez lui. Ceci fait, ses rabatteurs lui ont vendu à 500 fcfa, le cornet. Cette pièce à conviction entre les mains, les limiers ont effectué une descente inopinée au «faro» où ils ont surpris les deux rabatteurs. Lors de leur interpellation, l’un d’eux, identifié comme étant Mor Bar, habitant le quartier «Dépôt», un voleur notoirement connu des services de la police, a pu s’échapper. Le nommé Pape Loum, né en 1979, marchand connu également pour vol, avait un vieux sac à main contenant 15 cornets de chanvre indien. Il a été découvert en fouillant le tas des ordures, au «faro», au même emplacement que l’informateur a indiqué aux limiers et qu’il avait bien repéré en achetant le cornet. Selon lui, Pape Loum était allé retirer la drogue de sa cache alors qu’il venait de remettre les 500 fcfa au fugitif, Mor Bar. En interrogeant Pape Loum sur place, il leur a laissé entendre que son fournisseur se nomme Bess et le fugitif Mor Bar. Une descente chez Bess a permis de lui mettre la main dessus. Conduit au commissariat et soumis à un interrogatoire, le fournisseur a nié les faits. Le fournisseur et son lieutenant ont été mis à la disposition du procureur Issa Ndiaye dans l’après-midi du 8 mai 2007. Ce dernier leur a décerné un ticket pour la citadelle du silence de Tambacounda.


À voir aussi

Vie amoureuse,son travail, sa famille,son rôle d’actrice : Adja se livre à cœur ouvert !

Une Adja peut en cacher une autre ! Celle-ci, on l’a découverte dans une série …

Une nouvelle agression à Keur Massar

Après l’agression mortelle de la  militante de Pastef-Les Patriotes, Mariama Sagna, c’est au tour d’un …