Accueil / Grand une / Tanor et les « traîtres » au Ps

Tanor et les « traîtres » au Ps

Ousmane Tanor Dieng est dépité quand il parle de ses anciens compagnons de parti. «En tant qu’opposant, j’ai beaucoup appris sur la nature humaine. Ce sont souvent les gens pour qui vous avez tout fait ou beaucoup fait qui sont les premiers à vous poignarder  dans le dos. Certains anciens camarades sont non seulement partis, mais aussi, ils vous critiquent comme s’ils ne vous ont jamais connu. C’est très douloureux, mais ça forge ».

«Mais  il faut savoir endurer pour durer », dit-il stoïque, ajoutant que « j’ai appris à recevoir des coups et en donner parfois. » S’il a su résister, c’est parce qu’il a eu la  chance de côtoyer de grands homme d’Etat, comme Léopold Sédar Senghor et Abdou Diouf, et de grand magistrats comme Kéba Mbaye. Tanor était invité sur le plateau de Grand Jury de la Rfm de ce dimanche.

À voir aussi

Annulation de l’arrêt de la Crei: Ismaila Madior dément

Le ministre de la Justice contre attaque après l’annonce de Me Amadou Sall soutenant que …

Audit du fichier :L’opposition maintient la pression

Le Front de résistance nationale ne lâche pas l’affaire. En conférence de presse, Decroix et …