People

Tapha Tine sur le bœuf égorgé à la Médina: « Les auteurs de cet acte se trouvent aujourd’hui dans des difficultés »

  • Date: 28 septembre 2015

Le boeuf égorgé dans le fief de Tapha Tine, à la Médina, lors de son combat contre Balla Gaye 2, le 2 juin 2013, refait surface. Le « géant du Baol » a laissé entendre sur le sujet que les auteurs d’un tel acte sont actuellement dans des eaux troubles.

Tapha Tine a d’abord dégagé en touche l’idée selon laquelle il serait lié à l’égorgement d’un boeuf d’une manière « anormale » dans son fief, le jour de son combat contre Balla Gaye 2. Ensuite, à la question de savoir si ce dernier serait l’auteur de cet acte, le lutteur de l’écurie Baol Mbollo a refusé de citer de nom, mais précise que ses « ennemis » liés à cet acte ont été démasqués. La dernière victime d’Ama Baldé déclare que les auteurs se trouvent actuellement dans des difficultés dans la lutte. « Ils sont en train de payer cher cet acte ignoble aujourd’hui », a-t-il rassuré dans les colonnes de La Tribune.
Tapha Tine n’a pas manqué également d’évoquer les pratiques mystiques au cours du choc qui l’opposait à l’ex Roi des arènes, le 2 juin 2013 au stade Demba Diop. « Je ne sentais pas certains membres de mon corps surtout mes bras. C’est la raison pour laquelle je me posais la question de savoir si je suis tombé. Je n’ai jamais ressenti autant de douleur dans un combat », a indiqué Tapha Tine. Ce dernier, deux ans après cette défaite devant Balla Gaye 2, dit avoir « réparé » tous les manquements. L’enfant chéri de Réfane a promis de revenir en force après avoir « consulté » ses proches.
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15