Accueil / POLITIQUE / Tekki-Taaru Senegaal se disloque : Mamadou Lamine Diallo accusé de déloyauté

Tekki-Taaru Senegaal se disloque : Mamadou Lamine Diallo accusé de déloyauté

EL Hadji Ndiaye Diodio le coordonnateur général de Taaru Sénégal a décidé de rompre son alliance avec Mamadou Lamine Diallo candidat malheureux à la dernière présidentielle. Le candidat de Tekki-Taaru Senegal est accusé d’avoir trahi ses alliés qui ont soutenu sa candidature en voulant s’imposer comme tête de liste nationale de ladite coaltion aux législatives.

Source : Walfadjri
La rupture entre les deux alliés ne provient pas essentiellement de la débâcle de leur coalition, mais plutôt des options faites par Mamadou Lamine Diallo de vouloir se présenter aux élections législatives comme ‘tête de la liste nationale en lieu et place’ de son allié. Un acte qui, selon le Taaru Sénégal, remet catégoriquement en cause le protocole signé entre Mamadou Lamine Diallo et ses alliés au mois de décembre 2007 au moment du versement des cautions. Ledit protocole, explique le coordonnateur général de Taaru Sénégal, stipulait que ‘Mamadou Diallo devait être le candidat de la coalition Tekki-Taaru Sénégal à la présidentielle, mais qu’aux législatives El Hadji Ndiaye Diodio devait driver la liste nationale’. Des termes de référence que Mamadou Lamine Diallo aurait dernièrement remis en cause.

Ainsi, El Hadji Ndiaye Diodio qui ne décolère pas contre lui, l’accuse-t-il de’trahison’. Puisque, explique-t-il, aux réunions d’évaluation de la présidentielle et de préparation des législatives, Mamadou Lamine Diallo a remis en cause la participation de l’alliance Tekki-Tarru Sénégal aux législatives pour trois raisons essentielles : ‘A la présidentielle, j’ai obtenu 0,48 % que Farba Senghor m’avait annoncé’ ; ‘J’ai appris que Wade s’est déjà fait réserver un million deux cent mille voix aux législatives’ ; ‘C’est un gaspillage de ressources que de participer aux législatives même si c’était le cas à la présidentielle’. Mais, tout cela n’est que prétexte, selon le désormais ex-allié de Mamadou Lamine Diallo.

En effet, au lendemain du report des élections législatives, initialement prévues en même temps que la présidentielle, dans une requête au président du Tribunal régional hors classe de Dakar pour récupérer sa caution aux législatives, Mamadou Lamine Diallo ‘avait clairement’ indiqué que le report des législatives au 03 juin prochain avait rendu caduc le protocole d’accord qu’il avait signé avec la coalition. Et, par conséquent, il avait besoin de l’argent de la caution ‘pour constituer une nouvelle caution et se présenter aux législatives du 03 Juin 2007 sans Taaru Sénégal’. Ce qui est une aberration aux yeux de ses ex-alliés qu’il a voulu écarter. Or, martèle El Hadji Ndiaye Diodio, ‘s’il est (Mamadou Lamine Diallo : Ndlr) l’homme de valeurs qu’il se veut, il aurait dû dénoncer le protocole avant le 11 janvier 2007 date de notre lettre de son investiture à la présidentielle, avant la paie de la caution et avant le 25 février 2007 date des élections présidentielles, car avant ces trois dates, le report des législatives était connu et effectif. Attendre d’avoir bénéficié de notre récépissé, de nos couleurs, de notre sigle, de notre symbole, de la campagne et du vote des militants et électeurs de Taaru Sénégal, pour remettre en cause le protocole d’accord relève plutôt des contre-valeurs’.

Très remonté contre son ex-candidat à la présidentielle de février 2007, El Hadji Ndiaye Diodio accuse, également, Mamadou Lamine Diallo de ‘déloyauté’. Puisque, ‘investi par notre parti à la présidentielle, Mamadou Lamine Diallo se faisait passer pour un candidat indépendant’.

Le coordonateur général de Taaru Sénégal estime que tout ce qui précède relève du ‘comble du piétinement des valeurs pour lesquelles Mamadou Lamine Diallo a fait le tour du Sénégal, demandé la réconciliation du Sénégal avec ses valeurs fondamentales et s’est entretenu avec des chefs religieux’. Puis de s’interroger : ‘Quand on ne peut pas respecter sa signature, comment peut on respecter sa parole donnée ? Mamadou Lamine Diallo avait beaucoup insisté sur le respect de la parole donnée. La société civile vaut-elle mieux que la société politique ?’

Taaru Sénégal promet, ainsi, ‘de faire toute la lumière’, documents à l’appui, sur ‘les ruses, la déloyauté, l’abus de confiance, la trahison’ de Mamadou Lamine Diallo qui sont à la base de cette rupture. Des faits qui, selon encore El Hadji Ndiaye Diodio, ‘entament ainsi le crédit de la société civile’ dont se réclame son désormais ex-allié.


À voir aussi

Defections au Pds Arona Coumba Ndoffène décime le Pds à Biscuiterie

Encore une saignée dans les rangs du Pds dans la Commune de Biscuiterie ! En …

Porokhane Un député Apr lâche Macky pour Idy

Les tournées d’Idrissa Seck à l’intérieur du pays commencent à porter ses fruits. Le député …