Accueil / ECONOMIE / Téléphonie – Concurrence au Mali : L’opérateur traditionnel investit

Téléphonie – Concurrence au Mali : L’opérateur traditionnel investit

La capacité du réseau Gsm de Malitel, filiale de l’opérateur historique Sotelma (Société des Télécommunications du Mali), sera prochainement étendue à 760 000 lignes, contre 500 000 actuellement, a annoncé mercredi, une source gouvernementale à Bamako.

Source : Le Quotidien
Pour un investissement de 3,2 milliards de francs Cfa, les travaux vont permettre à Malitel de poursuivre sa croissance, d’améliorer une couverture nationale jugée « insuffisante » et de couvrir le réseau intelligent ainsi que les centres de messagerie et la capacité radio.

Un précédent projet d’extension avait, en décembre 2006, porté de 300 000 à 500 000 le nombre de lignes de Malitel et amélioré de 26 sites supplémentaires le nombre de ses stations terminales, alors passé de 114 à 140. Selon les chiffres officiels, le taux de saturation du réseau GSM de Malitel se situait à 86 pour cent, en avril dernier, le nombre de ses abonnés ayant atteint à cette date, quelque 430 464 abonnés actifs. Malitel partage le marché malien de la téléphonie mobile avec Ikatel, un opérateur privé, filiale malienne de la Société sénégalaise de téléphone, la Sonatel. Ikatel est devenue Orange Mali depuis quelque temps.


À voir aussi

L’Afrique, un eldorado prometteur pour les FinTechs

Les startups africaines ont le vent en poupe ! Après une année 2016 record, les investisseurs …

Flux financiers illicites 50 milliards de dollars américains par an échappent à l’Afrique de l’Ouest

L’Afrique est le continent dont l’économie croît le plus rapidement après l’Asie de l’Est, mais …