Accueil / SOCIETE / Tension à la chambre de commerce :Serigne Mboup sollicite l’intervention de l’Etat

Tension à la chambre de commerce :Serigne Mboup sollicite l’intervention de l’Etat

L’Union Nationale des Chambres de Commerce d’Industrie et d’Agriculture du Sénégal (Unccias) a tenu  une Assemblée générale dans les locaux de son siège. La décision de Lamine Niang, Président de la Chambre de commerce de Dakar de boycotter l’Assemblée générale de l’Unccias a occupé les débats. C’est la raison pour laquelle des émissaires ont été désignés, afin de ramener Lamine Niang à de meilleurs sentiments. Interrogé sur la décision de la Cour suprême de rendre illégitime la présidence de ce dernier, Serigne Mboup, Président de l’Unccias, affirme : «il n’est pas de notre ressort de polémiquer sur la légitimité ou non de Lamine Niang. Notre mission est de fédérer tous les Chambres de commerce du Sénégal. Pour le moment, on n’a reçu aucune notification stipulant qu’il y a eu changement à la tête de la Chambre de Dakar. Cependant, la situation est en train de pourrir d’où l’intervention des autorités étatiques de prévaloir la décision judiciaire si tel est le cas». Moustapha Cissé Lo, membre de l’Unccias et président de la Chambre de commerce de Diourbel, invite Lamine Niang à faire preuve de discernement et de retenu. «le communiqué a surpris tous les membres, car nous l’avons soutenu, lorsqu’il était Président de l’Unccias. Ce n’est pas parce qu’il a été remplacé qu’il doit se comporter de la sorte, c’est irréfléchi de sa part», déclare le vice-Président de l’Assemblée nationale. Autre point abordé à la rencontre : le paiement de la dette d’un montant de 22 millions F Cfa à la Chambre de Dakar. «Nous payerons cette somme, à la seule condition que les factures soient édifiées, au nom de l’Unccias», précise Serigne Mboup, Président de l’Unccias. Selon lui, ‘’cette situation  découle du fait que Lamine Niang a dirigé les deux entités ; ce qui a créé des confusions dans la gestion financière ». Un appel a été lancé à l’endroit de l’Etat, pour renforcer les capacités de l’Unccias, puisque tous les secteurs d’activités sont représentés. D’après les membres de l’Unccias, les Chambres de Commerces jouent un rôle décisif dans l’investissement et le secteur privé. D’où la nécessité, souhaitent-ils, d’avoir une visibilité pour l’essor de notre économie.

Rewmi.com/FBF

À voir aussi

COLERE CONTRE L’HOMME D’AFFAIRES MOR MATY SARR Les fidèles d’El Hadj Daouda Dia de Mbeuleukhé vont battre le macadam

Les jeunes du « kourel » des fidèles d’El Hadj Daouda Dia de Mbeuleukhé, ont fait face …