Accueil / ACTUALITES / TENSION PRÉÉLECTORALE : Le M23 réaffirme son orientation pacifique et met en garde ceux qui appellent à « marcher sur le Palais »

TENSION PRÉÉLECTORALE : Le M23 réaffirme son orientation pacifique et met en garde ceux qui appellent à « marcher sur le Palais »

Rewmi.com – Dans un communiqué publié ce jour, « le M23 exhorte les populations sénégalaises à faire preuve de vigilance et à se tenir prêtes pour les manifestations pacifiques auxquelles elles seront conviées dans les prochains jours sur toute l’étendue du territoire ». Par ailleurs, le mouvement « met en garde les éléments incontrôlés qui seront tentés à l’avenir de saboter ses manifestations en appelant à la marche sur le Palais de la République et à l’affrontement avec les forces de l’ordre. Des mesures sont prises qui s’appliqueront avec rigueur et fermeté à l’encontre des dits éléments », lit-on dans le document. « N’étant ni de près ni de loin mêlé aux violences, le mouvement du 23 juin, exhorte les populations sénégalaises, en particulier les jeunes, à rester à l’écoute et à s’en tenir à l’invalidation de la candidature de Wade mais aussi le coup d’Etat constitutionnel en vue », souligne la même source. Toutefois, le mouvement pointe d’un doigt accusateur « le président Wade, qui s’entête à se maintenir au pouvoir par la violence et la fraude électorale, pour l’unique responsable des tueries perpétrées par son régime à l’occasion des manifestations pacifiques du Mouvement du 23 juin ».

Dans un autre communiqué, le M23 informe qu’il organise une journée de prière demain vendredi à partir 13 heures à Dakar pour le repos des disparus lors des manifestation contre la candidature de Wade.

Fatou Diop

À voir aussi

Grève à la justice- le Sytjust remet ça !

Après les perturbations constatées dans les systèmes éducatif et sanitaire, c’est au tour des acteurs …

La défense de Khalifa Sall Sall tire sur le parquet «On utilise les procureurs pour invalider la candidature des adversaires politiques »

Le maître des poursuites n’a pas encore fini d’encaisser les coups des avocats de l’édile …