Tribunal_560

TENTATIVE DE VIOL, DÉTOURNEMENT DE MINEURE ET PÉDOPHILIE Un agent marketing encourt 5 ans de prison ferme

5 ans de prison ferme, c’est la peine que risque un agent marketing. Ce dernier est poursuivi pour les délits de tentative de viol, détournement de mineure et pédophilie. Il serait surpris par des maçons, dans un bâtiment inachevé, avec une sourde muette âgée seulement de 14 ans.

Au banc des accusés, il y a B. D. Bathily, agent marketing. Ce dernier a été pris, en flagrant délit, dans un bâtiment inachevé, avec une petite fille âgée seulement de 14 ans, par des maçons. Des faits que le mis en cause a nié depuis l’enquête préliminaire et, hier, à la barre du tribunal. À l’en croire, ce jour-là, il se rendait dans une école à petit Mbao où il devait rencontrer des professeurs à qui, il devait livrer des poulets. C’est en cours de route qu’il a été intercepté par la fille qui lui réclamait une somme d’argent. Alors qu’il était en train de parler avec cette dernière, renseigne le mis en cause, les maçons se sont signalés pour lui dire qu’il tentait de violer la petite. « Je n’ai pas besoin de cette petite parce qu’il y a deux autres filles qui ne cessent de demander de les marier. J’ai aussi d’autres connaissances sur facebook qui me supplient de les marier également », se défend le prévenu devant la barre. Cependant, ses déclarations ont été balayées d’un revers de main par les maçons qui ont déclaré à l’enquête préliminaire qu’ils ont bel et bien surpris Bathily en train d’enlever le pagne de la petite fille.

En réponse à cette précision du tribunal, le mis en cause renseigne que ces maçons ont une seule intention, le détruire. Dans son réquisitoire, le représentant du parquet a abondé dans le même sens que les témoins. Selon lui, le prévenu a tenté de prendre la fuite lorsqu’il a été surpris dans le bâtiment inachevé avec la fille. Mais, Bathily a été très vite maîtrisé par les maçons. Par ailleurs, le représentant du parquet s’interroge toujours sur la vraie intention du mis en cause. « Quelle était l’intention du prévenu en déshabillant la fille dans un milieu où il n’y avait personne? », s’est-t-il interrogé. Pour terminer, le parquetier estime que les faits ne souffrent l’objet d’aucune contestation. C’est la raison pour laquelle il a requis une peine d’emprisonnement de 5 ans ferme.

Pour justifier son réquisitoire, il déclarera que la fille est âgée non seulement de 14 ans mais aussi, elle est sourde et muette. Selon lui, les parents de la fille ont même laissé un numéro au cas où cette dernière disparaissait. Pour sa part, la défense plaide pour la relaxe. La robe noire a soutenu que les témoins se sont contredits. L’un a dit avoir trouvé le pagne dehors tandis que l’autre a soutenu le contraire. Pour la défense, il n’y pas suffisamment d’éléments pour entrer en voie de condamnation dans cette affaire. C’est sur le bénéfice de ces observations qu’elle a plaidé pour la relaxe pure et simple. Toutefois, l’affaire a été mise en délibéré pour jugement devant être rendu le 28 avril prochain.

Cheikh Moussa SARR

Voir aussi

telechargement-5

ÉRECTION D’UNE BUVETTE SUR LA CORNICHE Aby Ndour persiste, Atépa annonce une plainte…

Entre Aby Ndour et l’Association Sos Littoral, la guerre est à son paroxysme. Atépa a …