Accueil / CULTURE / «Teranga», un nouvel opus dans les bacs En hommage à Doudou Ndiaye Rose et Ndiouga Dieng

«Teranga», un nouvel opus dans les bacs En hommage à Doudou Ndiaye Rose et Ndiouga Dieng

Le musicien chanteur sénégalais, Hervé Samb, basé en France, vient de sortir sur le marché musical international son nouvel album. C’est un CD de onze (11) morceaux titrés « Teranga », qui rend hommage aux regrettés Doudou Ndiaye Rose et Ndiouga Dieng. Les textes font référence à nos réalités socio-culturelles comme c’est le cas dans Thiossane Saraba ou Birame Yassine Boubou.

« J’ai eu la chance de travailler avec le défunt Ndiouga Dieng sur cet album et voilà qu’il n’a pas assisté à sa sortie. Ce que regrette vraiment. Et pour Doudou Ndiaye Rose, je ne l’ai pas fréquenté malheureusement, mais on sait tous qu’il a beaucoup fait pour la promotion de notre culture à travers le sabar et moi j’aime bien le sabar. On le voit partout dans le monde. C’est pour cela que je leur ai rendu un hommage à travers mon album Téranga », a expliqué Hervé Samb. « Teranga », le nom de l’opus se traduit en français par « hospitalité ». Ce titre laisse penser tout de suite que les 11 titres de l’œuvre emporteront le public dans un long voyage à destination du Sénégal, le pays de la Teranga. Dans cet album, Hervé Samb a développé un concept  nouveau : le jazz sabar. « Le sabar est un style musical sénégalais.  Il est très vivant et très dansant. C’est pour cela que j’ai opéré un subtil mélange entre ce style propre à mon pays d’origine et le jazz », a-t-il fait savoir.

Le son de sa guitare est accompagné par des percussions du Sénégal, dans un ton mélodieux qui ne devrait pas déplaire aux mélomanes. Produit par le label Euleuk Vision au Sénégal, l’album sera distribué par Sony Music Entertainment. « Il est déjà disponible sur le marché depuis le 10 octobre passé. Et en Europe, ce sera en janvier. La distribution y sera assurée par Cristal Records basé à La Rochelle en France. Au Japon, l’œuvre est déjà disponible grâce à Mocloud Music Group », a-t-il annoncé. Pour la réalisation de cet opus, Hervé Samb a pu compter sur la collaboration de nombreux autres artistes. Les rappeurs Fadda Freddy et Ndongo D avec qui il a écrit le titre « Tazé », les chanteurs Khady Mbaye qui a participé à la première saison de The Voice Afrique francophoneAdji Ouza Diallo, Souleymane Fayefeu Ndiouga Dieng, Le bassiste sénégalais Alioune Wade ou encore le compositeur et saxophoniste de jazz John Coltran.

L’album comprend 11 titres, dont « Thiossane », « My romance/Sama Leer, « Saaraba », « Dem Dakar » et « Tasé ». « Je reste fidèle à son style musical, du jazz nourri de rock, de blues, de sonorités africaines et d’influences d’ailleurs. Je ne sais pas pourquoi, mais j’aime faire ce mélange », a-t-il laissé entendre. Le bassiste sénégalais Alioune Wade et le compositeur et saxophoniste de jazz John Coltran ont également participé à la composition de « Téranga », le quatrième album de la discographie solo de Samb, après « Cross Over » (2009), « Kharit » (2011) et « Time to feel » (2013). « L’album Teranga sera officiellement présenté au public le 20 octobre prochain au Théâtre national Daniel Sorano », a fait savoir l’artiste. Pour la promotion du nouvel album, Hervé de noter qu’il compte se produire à Dakar et aussi dans la sous-région. Ainsi,  le guitariste et compositeur donne rendez-vous à Saint-Louis du Sénégal et à Richard-Toll (nord), avant de revenir le 20 au Théâtre national Daniel-Sorano, à Dakar.

Khady Thiam COLY

À voir aussi

Un Sénégalais de la Diaspora fait de graves révélations sur la « mafia Bercy »

Aba à GFM : «Les conseils de Youssou Ndour et Wally»

L’animateur Aba a pris service à la Rfm. Avant de poser ses valises au Groupe …