SOCIETE

TERRIBLES RÉVÉLATIONS D’UNE MINEURE DE 15 ANS « L’ami de mon oncle m’a violé à deux reprises »

  • Date: 19 décembre 2015

Agée seulement de 15 ans, M. D est revenue longuement sur les circonstances dans lesquelles elle a été violée à deux reprises par l’ami de son oncle. À l’en croire, ce dernier l’amenait dans un bâtiment inachevé pour commettre son forfait.
Née en 2000, la fille M. D a été victime de viol, menace de mort, Coups et blessures volontaires (Cbv) et détournement de mineure. En effet, cette fille a déclaré aux limiers qu’elle a été violée à deux reprises par l’ami de son oncle et dans des conditions terribles. La victime explique : « Je reconnais le mis en cause qui fréquente mon oncle. Il y a quelques mois, il était venu chez mon oncle et m’a demandé de le suivre dehors. De là, il m’a conduit dans un bâtiment inachevé des Parcelles Assainies de Jaaxaay. Une fois sur place, il m’a obligé à me débarrasser de mon dessous (Slip) et de mon pagne qu’il a étalé sur le sol avant de m’y bousculer. Quand j’ai tenté de résister, il m’a donné des coups de poing partout sur le corps et à la bouche pour me faire plier et m’empêcher de crier. C’est dans ces circonstances que mon bourreau m’a contraint d’entretenir des relations sexuelles avec lui ». Et de poursuivre : « Après avoir commis sa sale besogne, il m’a demandé de rentrer à la maison alors que j’avais le corps couvert de sable et du sang à la bouche. Avant de me lâcher, il a proféré des menaces de mort à mon encontre au cas où j’en parlerai à ma mère ».
Sous le coup de la peur, la fille a gardé sa souffrance au grand bonheur de son bourreau qui se représentera encore une autre fois. « Un autre jour, il s’est encore présenté à la maison pour demander après mon oncle. Lorsque je lui ai dit que ce dernier était en train de prendre son bain, il m’a demandé de le suivre sous prétexte qu’il va m’envoyer à la boutique. Une fois dehors, il m’a encore amené dans le même endroit avant de reprendre les mêmes faits. Il m’a ensuite abandonné sur les lieux », raconte M. D. Il faut dire que c’est une vieille dame qui a accueilli la fille avant de la conduire près du domicile de sa grand-mère. Ne pouvant plus supporter les agissements de son bourreau, la fille a finalement craché le morceau. C’est ainsi que le mis en cause a été mis aux arrêts avant d’être soumis au feu roulant des questions. Cependant, il a nié les faits. « Je ne reconnais pas les faits qui me sont reprochés. En effet, je connais la demoiselle M. D et j’ai l’habitude de fréquenter son oncle avec qui elle habite dans la même maison. Je reconnais que ce jour-là, aux environs de 12 heures, je me suis rendu dans cette maison pour demander une pièce de monnaie à mon grand-frère peintre qui travaillait ce jour-là dans ladite maison. Mais ce dernier m’a dit qu’il ne disposait pas d’argent », a dit le mis en cause selon qui, il est reparti sans pour autant faire ce qu’on lui reproche. Toutefois, cette affaire est entre les mains de la justice.

Cheikh Moussa SARR

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15