Accueil / International / Theresa May en Chine pour anticiper l’après-Brexit

Theresa May en Chine pour anticiper l’après-Brexit

Après avoir annulé à plusieurs reprises son voyage, Theresa May est arrivée ce mercredi matin à Wuhan en Chine pour un voyage officiel de trois jours. La Première ministre britannique cherche à se rapprocher de son plus important partenaire commercial hors Union européenne pour préparer le terrain pour l’après-Brexit. Pékin lui déroulera le tapis rouge.

 

L’agence Chine Nouvelle met la barre assez haut pour cette première visite de Theresa May en Chine en tant que chef de gouvernement : « La Première ministre britannique doit pousser en avant l’âge d’or de nos relations bilatérales ».

« L’âge d’or », cette expression fait référence au voyage du président Xi Jinping au Royaume-Uni en 2015, jugé « historique » par Pékin. Mais depuis, la donne a changé. Personne ici n’a oubliéla réticence de Theresa May à donner son feu vert pour la construction de la centrale nucléaire de Hinkley Point, finalement obtenu à l’arraché.

Et puis, le Royaume-Uni quittera l’Union européenne en 2019 ce qui bouleversera ses relations avec la Chine. En 2017, le volume des échanges entre les deux pays s’est élevé à 64 milliards d’euros, en augmentation de plus de 6%.

Mais en sera-t-il de même après le Brexit ? Pékin veut y croire : « La Chine sera un partenaire indispensable », se réjouit déjà le Global Times. Le journal porte-voix du parti communiste suggère à Londres de devenir la force motrice pour promouvoir les nouvelles routes de la soie qui jusqu’à maintenant ne font pas l’unanimité parmi les pays européens.

À voir aussi

Opération turque en Syrie: Erdogan veut entamer au plus vite le siège d’Afrin

Le président Recep Tayyip Erdogan a affirmé, mardi 20 février, que les forces turques assiégeraient …

Simone Veil entrera au Panthéon le 1er juillet 2018

C’était une promesse d’Emmanuel Macron à la suite de son décès en juin dernier, Simone …