SOCIETE

THIAROYE-SUR-MER Un pédophile homosexuel échappe au lynchage des populations

  • Date: 11 février 2016

Les faits ont eu lieu, hier, à Thiaroye-Sur-Mer, près de la Commune de Diamaguène-Sicap Mbao. En effet, l’auteur de cet acte a été surpris en plein ébat sur un enfant, soupçonné d’être un talibé qui doit être âgé entre 10 et 12 ans. Aux dernières nouvelles, l’homme en question est entre les mains de la police, en attendant son déferrement pour répondre devant le procureur.

Ce qui est sûr, sait qu’il a été pris la main dans le sac par les populations avant l’intervention de la police. Selon les témoins, « les faits ont eu lieu entre 22 heures et 23 du mardi au mercredi 10 février dernier. L’homosexuel, doublé de pédophile qui était déshabillé, a été surpris en pleine séance de b… sur un adolescent qui se trouve être un talibé. Pris de panique, il a tenté de nier les faits, tremblant de peur. C’est ainsi qu’il a été lynché par des passants, des mécaniciens qui tenaient leur garage dans les parages et les chauffeurs. Les personnes qui arrivaient de file en aiguille sur les lieux pour regarder ce qui se passe et qui sont aussitôt informés se joignirent aussi à la séance de bastonnade ».

Il faut signaler que des actes du genre, souvent non dénoncés ou réglés dans le plus grand silence, commencent à prendre de l’ampleur un peu partout dans la banlieue. À la question de savoir qu’est-ce qui pousse des personnes responsables, majeures et vaccinées de s’adonner à des pratiques du genre, qui peuvent impacter négativement sur le vécu quotidien des Sénégalais ? Pour un directeur d’une structure de la lutte contre les mauvaises pratiques dont les enfants sont été victimes, « ce sont les autorités qui doivent prendre des mesures sévères contres ces homosexuels et pédophiles qui pullulent la société au moment où beaucoup de femmes peinent à trouver des maris ». D’après les personnes trouvées sur place, au moment des faits, «  le talibé qui était la cible de son bourreau, n’a rien trouvé de mieux que de prendre disparaître pendant que la police intervenait pour disperser la fouler avant de cueillir l’homme qui doit être âgé entre 30 et 38 ans ».

Était-il un talibé issu d’une école coranique de la place ou autre ? Voilà la question qui taraude les esprits. Pour Madame Sakho, qui dirige un centre d’accueil et d’insertion des enfants de la rue, « ce sont les parents qui doivent mieux veiller à l’éducation de leurs enfants. Il y a une négligence totale au sein des familles qui en ont une grande part de responsabilité ». En tout état de cause, le sujet de la protection des enfants, pour limiter ces mauvaises pratiques et la maltraitance dont cette couche est toujours victime, doit être aujourd’hui une affaire de tout le monde même si on sait que beaucoup d’acteurs comme l’État et autres, multiplient leurs forces pour éradiquer le phénomène de la mendicité des enfants, la pédophilie et l’homosexualité dans un pays comme le Sénégal où la majeure parti des populations, est musulmane. Quoi qu’il en soit, cet acte qui vient de se reproduire à Thiaroye-Sur-Mer, se trouve entre les mains des autorités qui mènent leurs enquêtes pour tirer cette affaire au clair.

Sada Mbodj

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15