Accueil / POLITIQUE / Thiénaba menace Macky de vote-sanction

Thiénaba menace Macky de vote-sanction

Thiénaba est très remonté contre le président Macky SALL et son gouvernement. Le porte-parole du Khalife de Thiénaba, Baye DIOP SECK, l’a fait savoir hier lors de la cérémonie officielle du Maouloud en présence du ministre Alioune SARR et du gouverneur de Thiès, rapporte L’AS quotidien. Le porte-parole a signifié à la délégation gouvernementale que Thiénaba est méprisé par le président Macky SALL qu’il a pourtant soutenu avant même son accession à la magistrature suprême. Baye DIOP SECK a rappelé devant l’assistance que le président Sall a été à Thiénaba lorsqu’il cherchait le pouvoir ; le Khalife alors avait prié pour lui avant de prédire sa victoire.

A l’en croire, le chef de l’Etat a le soutien de Thiénaba et le Khalife prie pour sa victoire à chaque échéance électorale. Toutefois précise-il, «Serigne Cheikh Ahmat TIDIANE Seck aime le président Sall parce qu’il a toujours pensé qu’il n’est pas du genre de personnes qui oublient ses bienfaiteurs ». Mais, il s’est rendu compte que le chef de l’Etat ne lui a pas retourné l’ascenseur.

Baye DIOP SECK dira à la délégation que désormais le président SALL n’aura plus le soutien de Thiénaba. Mieux, ils vont s’abstenir à la présidentielle. Il précise ensuite qu’ils ne sont pas intéressés par des voitures, des résidences, ni par des enveloppes d’argent, mais qu’ils sont en droit d’attendre un traitement équitable.

S’adressant aux disciples, Baye DIOP SECK dira : «Je ne suis pas sûr que vous préférez le Président Macky SALL au fondateur de Thiénéba. En tout cas, je n’ai pas vu quelqu’un mépriser Thiénéba et en sortir indemne. La balle est dans votre camps».

À voir aussi

Vidéo: Moustapha Cissé LO « met en garde ceux qui essayerons de perturber les élection…. »

Cissé LO « met en garde ceux qui essayerons de perturber les élection…. »

Une image qui vaut mille mots entre militants du PUR et du Pastef

Une image qui vaut mille mots symbolisée ici par cette séance de priere entre militants …