téléchargement (1)

Thies : 93 ingénieurs sur le marché du travail

Le Sénégal doit former des milliers de jeunes ingénieurs qui pourront trouver ’’un emploi décent et participer au développement économique’’ du pays, a souligné, jeudi, le directeur de l’UFR Sciences de l’ingénieur de l’Université de Thiès, le docteur Mapathé Ndiaye.

 ’’L’Université de Thiès forme un nombre de 25 à 30 ingénieurs pour chacune de ces 3 filières, après deux années d’études’’, a dit le docteur Ndiaye.

Il s’exprimait lors de la clôture de soutenance des étudiants ingénieurs (examen de projet de fin d’études) sur les filières géotechnique, génie civil et géomètrie-topographie de l’UFR SI tenue du 17 au 20 août à l’UFR Santé. Cette soutenance a concerné 93 élèves-ingénieurs.

 ‘’Nous avons l’ambition de former des centaines d’étudiants pour chaque filière afin de promouvoir l’auto-emploi. D’ailleurs, nous avons construit une grande salle de cours d’une capacité de 80 étudiants’’, a-t-il précisé.
Mapathé Ndiaye a dit que l’UFR Sciences de l’ingénieurie a aussi pour objectif de demeurer ’’une institution phare de la formation d’ingénieurs au Sénégal, grâce à l’engagement et l’aptitude de ses enseignants, qui se sont inspirés de la vision de feu Pr Meïssa Fall, ancien directeur de l’UFR SI, qui a su laisser sa marque à l’université de Thiès’’.
Il a indique l’UFR SI s’est aussi engagée à développer le master recherche-pépinière, ainsi que la recherche appliquée menée par les enseignants de l’université, afin de résorber le gap sur la recherche au Sénégal.
Selon lui, certains étudiants doctorants des filières génie civil, de topographie et géotechnique sont encadrés, avec une prise en main à cent pour cent au niveau de l’UFR SI pour leur permettre de faire leur thèse de doctorat dans de bonnes conditions.

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …