23 novembre, 2014
Accueil » FAITS DIVERS » THIES – ABUS DE CONFIANCE – Amy Diané fait condamner son ex-mari
THIES – ABUS DE CONFIANCE – Amy Diané fait condamner son ex-mari

THIES – ABUS DE CONFIANCE – Amy Diané fait condamner son ex-mari

Après le contentieux qui a conduit à leur divorce, le torchon brûle toujours entre la dame Amy Diané et son ex-époux Cheikh Gaye qu’elle a traîné en justice pour abus de confiance portant sur plus de 6 millions francs Fcfa.

La hache de guerre est loin d’être enterrée entre la dame Amy Diané, domiciliée au quartier Ouest Foire, (Dakar) et son désormais ex-époux, Cheikh Gaye qui lui réside dans la citée du rail. A peine leur confrontation judiciaire (divorce), conclue qu’ils sont à nouveau devant dame justice pour des faits d’abus de confiance portant sur la somme de 6 203 000 Fcfa. Une affaire qui remonte à l’époque où ils ont fait connaissance en Chine, lors d’un voyage d’affaires. A cette occasion, Cheikh Gaye étant en de très bons termes avec Amy Diané, accepte volontiers de lui prêter la somme d’1,5 million afin que la dame complète ses achats. Une fois au Sénégal, Cheikh lui a une fois de plus remis la somme de 2 millions de francs destinés à honorer les frais de dédouanement du container de marchandises de la Dame au Port de Dakar. Puis, 500 000 Fcfa pour les besoins du voyage de sa mère à la Mecque.

A la barre du Tribunal des flagrants délits de Thiès, la dame Amy Diané n’a pas contesté ces prêts qui s’élevaient à 4 millions de francs Cfa. Seulement, elle s’est empressée de préciser qu’elle a payé intégralement ces montants, dès réception de son container de carreaux, qu’elle avait mis à la disposition de Cheikh Gaye à charge pour lui de les vendre. Se voulant plus explicite, elle a indiqué avoir également remis à Cheikh des accessoires de fontaines, des ventilateurs, des postes téléviseurs, des caisses de rizla. Après les avoir écoulés, indique telle, «Cheikh aurait empoché ses 4 millions et ne lui aurait pas remis le reliquat d’1 373 000 Fcfa». Les deux tourtereaux d’alors qui filaient le parfait amour ont fini par se marier. Nourrissant d’ambitieux projets d’avenir, Amy Diané vend sa maison sise à Kaolack et ne voulant pas gaspiller l’argent, elle à remis à Cheikh Gaye la somme de 4 830 000 Fcfa. Une allégation reconnue par celui-ci. Toutefois, il a déclaré avoir restitué l’intégralement de cette somme, en déboursant 1 300 000 F pour les frais de deux billets d’avion pour les Usa, au profit d’Amy Diané et son enfant. Il soutient avoir également remis d’autres montant à la plaignante via les structures de transferts d’argent «Wari», «Western Union», ainsi que d’autres versements en espèces qu’il a joints à la procédure. En réponse à ces allégations, Amy Diané a indiqué qu’elle pensait que son ex-mari lui avait offert tous ces montants. Sur ce, elle a souhaité que ces montants soient défalqués de la dette, avant de solliciter le remboursement de son dû (4 924 000 Fcfa). Dans son réquisitoire, le parquet qui a souligné que les faits sont suffisamment établis à l’encontre du prévenu, a requis 3 mois d’emprisonnement dont 1 mois ferme. L’avocat de la défense Me Ayi a sollicité la relaxe de son client sur la base de l’immunité familiale à titre principal avant de solliciter du tribunal une application bienveillante de la loi. Au finish, le tribunal a rejeté les arguments de la défense sur l’immunité familiale et a condamné Cheikh Gaye à 3 mois avec sursis. Le juge a par ailleurs alloué à Amy Diané la somme de 4 924 000 Fcfa à titre de remboursement

L’Observateur