Accueil / GRANDE UNE / Thiès: la déficiente mentale n’a pas tué sa fille, mais un Cobra

Thiès: la déficiente mentale n’a pas tué sa fille, mais un Cobra

Le Président de l’Association sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades mentaux (ASSAMM) a rendu visite ce jeudi, à l’Hôpital psychiatrique de Thiaroye, à la déficiente mentale accusée d’avoir étranglée à mort son enfant de deux ans à Thiès. Selon sa maman, Fatou Binetou Thiam s’était enfermée dans une chambre avec le bébé, Mame Diarra Thiam, qu’elle a étouffée à l’aide d’un tissu. Puis, elle déclare avoir tué le Cobra qui circulait dans la chambre et dont elle ne cesser de parler durant toute la journée. Selon son époux et autres témoignages, elle est une femme très généreuse et exemplaire. Malheureusement, à cause de sa maladie mentale, elle a perdu sa fillette qu’elle aimait beaucoup, à l’image de ses quatre autres enfants dont sa fille aînée, âgée de 14 ans. Vu toutes les difficultés qu’elle vit en ce moment, Ansou invite le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Monsieur Abdoulaye Diouf Sarr, la Première Dame Marième Faye Sall et toute bonne volonté, à bien vouloir la soutenir. Les maladies mentales, pires ennemis de l’homme, à combattre à tout prix, selon Ansoumana Dione.

À voir aussi

Double meurtre de Medinatoul Salam: Un procès sans Cheikh Béthio

C’est aujourd’hui mardi 23 avril à la Chambre criminelle de Mbour que s’ouvre le procès …

Saraya : 4 enfants d’une même famille disparus, retrouvés morts

Quatre (4) enfants d’une même famille, âgés de 2, 4, 7 et 10  ans, portés …