THIES Kara accueilli par une foule déchaînée

 

L’initiateur du concept Bamba Feep, Cheikh Ahmadou Kara Mbacké, a rallié, hier, la capitale du Rail où il va célébrer le Grand  Magal de Touba. 

Les talibés de Kara de Thiès ont réservé un accueil triomphal à leur guide spirituel, venu dans la cité du rail pour y célébrer le Magal de Touba 2016. A son arrivée, une foule immense composée essentiellement de jeunes, l’a accueilli au rond-point Serigne Fallou, faisant face au Mausolée de Serigne Abdoulahi Yakine Diop. En tout cas, selon une note parcourue par nos soins, Serigne Modou KARA semble suivre les pas de Serigne Fallou, dans une dynamique de continuité et d’ouverture. En décentralisant le Magal à Thiès, il permet à tout un chacun de le célébrer dans ses dispositions conformément aux recommandations de Cheikhou Khadim, confie-t-on. Et la même source de s’interroger : ‘’les défis de la mobilisation des fidèles à Touba n’étant plus d’actualité car le Magal est, à nos jours, l’une des plus grands événements du monde islamique, le Général de Bamba ne se profile-t-il pas comme un rénovateur dans la Mouridyaa à travers cette initiative ? Coïncidence ou message codé du Général de Bamba. L’on nous dit que c’est Mouhamadou Fadilou Mbacké, deuxième khalife de la confrérie (de 1945 à 1968), qui a initié la célébration du Grand Magal de Touba telle qu’il est connu aujourd’hui, en demandant aux talibés (disciples) de se rendre chaque année, le 18 du mois musulman de Safar, à Touba pour célébrer ce jour. Ceci se justifiait d’un point de vue temporel par un souci d’unifier les forces vives de la Mouridyaa dans un contexte d’après-guerre qui affectait le monde entier, aussi bien psychologiquement que moralement.

M BA

Voir aussi

MODERNISATION DU MARCHÉ SANDIKA Des commerçants craignent un problème d’espace

  Des commerçants du marché ‘’Sandika de Pikine’’ ont salué, mardi, le projet de modernisation …