arton144841

Thiès : plus de 15 milliards de francs prévus l’éducation dans la région (MINISTRE)

Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, a déclaré, mardi à Thiès, que 15,193 milliards de francs seront investis de 2012 à 2017, pour construire des écoles, lycées, daaras modernes, blocs scientifiques et techniques et favoriser l’amélioration de la qualité de l’enseignement.

 Serigne Mbaye Thiam a relevé que dans le cadre de l’amélioration de l’enseignement de qualité et la promotion de l’orientation du système des sciences, des mathématiques, du numérique et de la technologie, 20 blocs scientifiques et techniques (BST), ainsi que 200 écoles seront construites à travers tout le territoire national.
Il s’exprimait au cours d’un comité régional de développement (CRD), axé sur les préparatoires de l’ouverture des classes 2015-2016.
M. Thiam a en outre informé l’assistance sur les 11 décisions prises par le chef de l’Etat, lors du conseil présidentiel sur le secteur de l’éducation et qui concernent la qualité de l’éducation, ‘’une école de qualité pour tous’’, comme définie dans les orientations fondamentales du PAAQUET.
Selon lui, la mise en place de ressources numériques pour l’éducation constitue ’’un outil d’équité, tant pour l’élève, que pour l’enseignant’’ et cela figure parmi les 11 décisions présidentielles, qui prévoient la construction de 240 classes numériques.
Le développement de l’enseignement arabo-islamique, la modernisation des daaras, et la construction de 64 daaras modernes, sont pris en compte par l’Etat dans sa politique d’éducation pour tous, précise le ministre.

M. Thiam a en outre indiqué que le développement de la formation professionnelle, adaptée au marché de l’emploi, ainsi qu’un bon système d’alphabétisation, doté de classe bilingue, seront mis en œuvre.

Il a relevé que ces mesures présidentielles prennent en compte, l’inscription des filles et des enfants à l’école, pour promouvoir une éducation inclusive.

Le ministre de l’Education nationale a également soutenu que la promotion de l’enseignement privé de qualité, l’amélioration de la gouvernance, du dialogue social pour une école apaisée, en faveur des élèves et enfants, sont ’’des soucis majeurs du gouvernement’’.
Serigne Mbaye, a affirmé que le gouvernement a fait beaucoup d’efforts pour la mise sur pied d’un bon système éducatif de qualité, ainsi que les conditions d’un climat apaisé pour une éducation de qualité pour tous.
Il a souligné que c’est dans la concertation, le dialogue permanent, avec les syndicats, les partenaires sociaux et acteurs de l’école, que l’on peut arriver à un consensus fort, et permettre à l’école sénégalaise de retrouver ’’ses marques vers l’excellence’’.
‘’Certes, tout n’est pas fait, mais il n’est pas juste de dire que le gouvernement n’a rien fait, car des avancée notoires sont notées, sur les infrastructures, la mise sur pied d’une politique éducative performante, pour mettre les enseignants et les élèves dans des conditions acceptables, pour une école viable et pacifiée’’, a-t-il soutenu.

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …