Accueil / Uncategorized / Tir – Audience avec le Général Abdoulaye Fall (CEMGA) : L’Armée promet d’être plus présente aux côtés de la fédération

Tir – Audience avec le Général Abdoulaye Fall (CEMGA) : L’Armée promet d’être plus présente aux côtés de la fédération

Après leurs belles performances réalisées aux derniers championnats d’Afrique des nations de tir au Caire, les tireurs sénégalais ont été les hôtes du chef d’état-major général des Armées (Cemga), Abdoulaye Fall, à qui ils ont présenté les coupes et les médailles d’argent et de bronze remportées respectivement par les équipes de skeet -ball-trap et d’arme au poing.

Source: Le Soleil
La délégation conduite par le président de la fédération sénégalaise de tir et chasse, le colonel Joseph Potin, accompagné de son vice-président Mamadou Bâ, était composée de Dominique Sanchez, Hassan Ramlaoui et Khalil Fawaz pour le skeet -ball-trap (vice -champions d’Afrique derrière l’Egypte) et de Adama Bâ, Macodou Dieng, Marcel Niane, Mamadou Faye et Brahim Darwiche pour l’arme au poing (3e derrière l’Egypte et la Namibie).

Suite aux audiences qu’ils ont eues d’abord avec le ministre des Sports ensuite avec le haut commandant de la gendarmerie nationale, directeur de la justice militaire, les tireurs sénégalais et leurs dirigeants ont ainsi respecté la tradition qui consiste, après chaque campagne, à rencontrer les autorités. Et avant-hier, ils sont ressortis de cette audience avec le Cemga, très confiants quant à l’avenir de cette discipline au Sénégal.

En effet, le général Abdoulaye Fall a réaffirmé sa volonté d’aider au développement de cette discipline et a promis que les militaires seront plus impliqués dans cette politique sportive. Cette volonté affichée des autorités militaires à épauler la fédération s’est d’ailleurs toujours vérifiée. Et la preuve est venue de la mise à disposition du site de la gendarmerie nationale à Ouakam où se disputent les compétitions de skeet -ball-trap. Les autorités militaires ont poussé le bouchon plus loin en promettant à la fédération d’installer un stand de tir au camp Leclerc. Toutes choses qui font que les fédéraux et leurs tireurs peuvent voir l’avenir du tir sous de meilleurs auspices en attendant leur participation aux Jeux africains d’Alger en juillet prochain.

Notons enfin que dimanche dernier, la compétition Open (pistolet standard calibre 22) qui s’était déroulée au champ de tir du bataillon de l’artillerie à Ouakam a été remportée par Adama Bâ, suivi de Macodou Dieng (2e) et de Mamadou Bâ (3e). Ce dimanche, les tireurs vont se retrouver pour disputer la coupe des Imprimeries du Midi et de l’Occident Africain (Imoa). Ce sera au champ de tir de l’école de la gendarmerie nationale à Ouakam avec la formule du skeet -ball-trap (tir au fusil) avec trois séries de 25 plateaux.


À voir aussi

Touba: Les éleveurs républicains hôtes du Khalife général des Mourides…

Dans le cadre de leurs tournées de sensibilisation et d’information sur les réalisations du régime …

Macky tacle les syndicalistes «On ne peut pas dire ‘’diokhma-diokhma’’ « 

«On ne peut pas dire ‘’diokhma-diokhma’’ et en retour il n’y a pas de compensation…». …