Accueil / ECONOMIE / Titres de transports: Les premières cartes grises numérisées remises à leurs propriétaires

Titres de transports: Les premières cartes grises numérisées remises à leurs propriétaires

Les premières cartes grises numérisées et premières plaques d’immatriculation sécurisées ont été remises à leurs propriétaires hier au Centre International de Commerce Extérieur du Sénégal (CICES). C’est  présence du Directeur des Transports routiers, Cheikh Omar Gaye et de Michel Thomas, directeur général de Gemalto Sénégal SA, partenaire privé du gouvernement sur le projet Capp Karangë.

Le directeur des Transports Routiers, Cheikh Omar Gaye, durant cette  cérémonie  a indiqué   qu’ils sont en phase pilote  actuellement avec les particuliers et les concessionnaires sur la production des nouvelles cartes grises, concernant des dossiers d’immatriculation. A cette  occasion,  il  a informé que  le lancement  de l’opération de ré-immatriculation du parc automobile existant  est prévu  le 02 mai 2019.  S’agissant de cette opération,  il  a expliqué chaque propriétaire de véhicule devra s’assurer du numéro de VIN sur son dernier contrôle technique  ou qu’il ira contrôler auprès du service des mines de Colobane. Ensuite,  le propriétaire devra avoir  sa  pièce d’identité,  l’ancienne carte grise et le document notifiant le VIN et d’en faire  des  photocopies  pour  chaque  pièces . Apres  le propriétaire se rendra dans un des centres de remplacement à Lat Dior,  à la gare routière des Baux Maraichers et au CICES.  Une fois  sur place,  ce  déposera sa demande de ré-immatriculation et une semaine plus tard, il recevra sa nouvelle carte grise.  Pour sa part, Michel Thomas, DG de Gemalto Sénégal Sa, a insisté sur cette date butoir tout recommandant  aux citoyens de ne pas attendre  le dernier moment et de profiter  pour le faire dès maintenant. En effet, le projet Capp Karangë a objectif de moderniser l’administration des Transports routiers  mais  aussi  d’avoir  un système fiable pour la gestion du parc automobile. Ainsi  ce nouveau système de numérotation des plaques ne sera plus régional mais national et personne ne pourra choisir ses numéros « fétiches », c’est la base de données qui contrôle tout.  D’après un document autre innovation majeure, la carte grise et ses plaques ne seront plus liées au propriétaire mais au véhicule. Ce qui veut dire, que lors d’une vente de véhicule, si ce dernier reste dans le même département et la même région, le propriétaire n’aura pas à changer les plaques. Par ailleurs,  poursuit la source, pour faciliter le contrôle des forces de l’ordre et de sécurité, toutes les plaques d’immatriculation vont changer de couleur. Afin d’éviter toute fraude possible, les opérateurs ont mis en place ce qu’ils appellent la «troisième plaque». C’est une sorte de vignette, qui se colle sur le pare-brise, et qui, si l’on essaie de la détacher, s’auto-détruit. Sur cette troisième plaque, seront imprimés les éléments des plaques. Le contrôle sera rapide. Selon toujours  le document,  Capp Karangë ne se limite pas à la mise en place de nouveaux documents de transports numérisés. C’est avant tout un projet de modernisation et de sécurisation de l’Administration des Transports Routiers, à travers la mise en place d’un service administratif complètement dématérialisé ayant des antennes dans chaque région. Mais aussi une base de données mise à jour en temps réel, et qui à terme, connectée au matériel des forces de l’ordre et de sécurité va permettre de gérer, à la minute près, les infractions routières.

 

Zachari BADJI   

 

 

 

À voir aussi

Eva Marie Coll Seck à la tête de l’Itie

L’ancienne ministre de la Santé Awa Marie-Coll Seck a été nommée par décret présidente du …

Climat: Les collectivités territoriales exposent leurs difficultés à accéder au Fonds vert

Un atelier national sur le financement décentralisé de l’adaptation au changement climatique s’est tenu sous …