7323313-11267288

TNT : RATTRAPER PAR SA DÉCISION- Zoss, l’avenir de Tapha Tine  

 Grand favori, désavoué suite à son revers face à Ama Baldé,  Tapha Tine aborde Zoss pour un combat de survie. Son avenir en dépendra : Grimper ou tomber plus bas. 

Dans le sport de haut niveau, il y a des erreurs qui se payent cash. Et on est presque tenté de croire que Tapha Tine a remis en cause sa carrière en participant au tournoi Tnt. Le chef de file de Baol Mbollo, sans le vouloir, s’est retrouvé dans un grand dilemme. Il doute surement de son avenir dans l’arène depuis le revers concédé contre Ama Baldé, lors de la deuxième journée de ces joutes, alors qu’il était annoncé grand favori.

Avec un gabarit impressionnant, 1 mètre 90 et plus de 130 kg, le lutteur de la Médina était plébiscité pour dicter sa loi  aux jeunes espoirs, notamment Ama Baldé, Gouy Gui et Zoss. Il a été incapable de jouer le premier rôle. Le géant du Baol a faussé ses calculs. « Tapha Tine a fait un pari risqué en participant au tournoi Tnt. Il était déjà au portillon de la cours des grands. On peut comprendre que sa décision soit motivée par un challenge financier. Jusque-là, ce n’était pas un problème, cette décision. Seul bémol, en tant que favori, il a baissé pavillon devant Ama Baldé », analyse Malick Thiandoum, chroniqueur de lutte à Sen Tv.

Corrigé par Balla Gaye 2 en 2013, Tapha Tine avait été tancé par ces espoirs. Le tombeur de l’actuel des rois arènes qui visait plus haut à snobé les sollicitations.  À l’opposé, le Géant du Baol  a fait de la surenchère pour les mal classés de la cour des grands.

Une éternité dans les oubliettes et sous la menace d’une deuxième année blanche, Tapha Tine était contraint d’accepter l’offre du tournoi Tnt. Un pari risqué. Il voulait, dans un premier temps, souffler financièrement, mais surtout prouver qu’il était au-dessus d’un cran des espoirs confirmés comme Ama Baldé, Gouye Gui et Zoss.

Avec une victoire enregistrée face à Gouy Gui et un revers concédé devant Ama Baldé, la victime de Balla Gaye 2 a très peu de chance de remporter ce tournoi. La seule issue est de parfaire son image écornée pour aspirer être encore  un challenger des ténors.  De l’avis du speaker des grands combats, Malick Thiandoum, une victoire face à Zoss est impérative pour Tapha Tine. « Il doit présenter un bien meilleur visage. Une défaite le rétrogradera chez les espoirs », soutient-il.

Cependant, on ne peut pas enterrer Zoss, en dépit de son statut d’outsider. Tapha Tine aura du mal à reprendre sa place de leader. « Zoss est un adversaire coriace et très intelligent. Il tient l’opportunité de parfaire son image. Un succès lui permettra de défier les ténors de la lutte. Ça ne devrait pas être du beurre à couper », martèle Malick Thiandoum.

Issiaka TOURE

 

Voir aussi

arbitre-sngalais

CAN 2017 Malang Diédhiou, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba sélectionnés

L’arbitre central Malang Diédhiou et ses assistants habituels, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba, …