téléchargement (4)

TOILETTAGE DU FICHIER ÉLECTORAL  Me Ousmane Sèye dénonce les agissements de l’opposition

Malgré le lancement du dialogue national par la présidence de la République, la paix n’est pas revenue entre la mouvance présidentielle et l’opposition. En effet, pendant  l’installation de la Commission technique de revue du Code électoral, les deux camps ne s’étaient pas entendus sur le quota des participants. Un fait assez banal mais qui a bloqué le processus. Me Ousmane Sèye, du  Pôle de la majorité présidentielle dénonce le comportement des membres de l’opposition.

« La surprise fut grande et générale de constater que l’opposition a violé les principes acceptés d’un commun accord à la plénière en se faisant représenter par des plénipotentiaires dont le nombre exorbitant dépassait largement le quota qui lui était fixé (10 plénipotentiaires) et unanimement approuvé par la plénière du 09 juin 2016 », dénonce Me Ousmane Sèye. Et de renchérir : « Il s’agit certes d’une conséquence de la division de l’opposition, mais cette division que nous déplorons ne saurait être un obstacle au bon déroulement des travaux sur le processus électoral. »

Le Pôle de la majorité présidentielle regrette profondément le comportement de l’opposition et l’appelle à taire ses divisions internes qui risquent de porter préjudice aux intérêts du Sénégal et des Sénégalais dans le cadre du dialogue national. « Nous demandons, respectueusement, au ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique et au Président de la CENA de veiller scrupuleusement au respect des décisions et procédures acceptées d’accord-parties par les pôles pour le bon déroulement des travaux », insiste Me Sèye. Toutefois, l’avocat dira que la majorité présidentielle « reste attachée à la mise en œuvre du processus du dialogue national et particulièrement de la revue du Code électoral et ne ménagera aucun effort à cette fin. »

 Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

Rama-Yade-300x193 (1)

FRANCE-AFRIQUE Rama Yade cherche à se faire sponsoriser par des palais africains

L’ex secrétaire d’état aux Droits de l’Homme sous Nicolas Sarkozy, Rama Yade, entame ce jeudi …