Touba : «Le choix» du Khalife crée la polémique

Intox, stratégie politique ou tentative de manipulation de l’électorat, en tout cas la question sur le supposé «choix» porté par le Khalife général des mourides sur le premier adjoint au maire de Touba, par ailleurs membre de la coalition Benno, Serigne Sidy Abdou Aziz Bara Mbacké, continue de soulever des vagues.

En effet, des responsables politiques du Parti démocratique sénégalais (Pds) et leurs alliés, soutiennent que les responsables de la coalition Benno Bokk Yaakaar et leurs complices, proches du guide et de la famille religieuse, véhiculent cette information pour influencer sur le scrutin. «Depuis son arrivée sur le trône, le Khalife ne s’est jamais immiscé dans le débat politique. Et ce n’est pas aujourd’hui qu’il va commencer. Son discours a toujours tourné autour des enseignements de l’Islam, de la voix indiquée par le Prophète et son serviteur Serigne Touba», a déclaré Sokhna Aida Gueye du Parti démocratique. Embouchant la même trompette, la tête de liste de la coalition Alternative patriotique pour l’élection des HCCT, dit que «ceux qui ont convoqué le nom du Khalife dans ce débat politique, ont manqué de respect au guide et à toute la communauté mouride. C’est des faucons qui cherchent à manipuler les électeurs». Les avis sur la question sont également partagés du côté des populations. Pour certains, le Khalife en tant qu’autorité religieuse et intéressée par le développement de Touba, peut émettre son choix sur le candidat qui va représenter la localité dans ce haut conseil. Mais pour d’autres, le Khalife doit rester à l’écart des affaires politiques.

Fallou Ndiaye

Voir aussi

images

POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA LOCALITE « And Défar Parcelles » s’engage

Journées de consultations gratuites, sensibilisation des populations, sont, entre autres, les activités qui ont été …