ACTUALITE

TOUBA Macky divise les jeunes chefs religieux

  • Date: 15 septembre 2016

Le lendemain de Tabaski est, traditionnellement, pour les jeunes chefs religieux réunis au sein de l’ « ‘Union  des Groupes Patriotiques –Touba », l’occasion de se retrouver pour faire le point sur leurs activités dans le cadre de leur parti.

Mais cette année, la rencontre a ceci de particulier : elle a été très houleuse. Ce qui a mis le feu aux poudres, c’est la réaction peu ordinaire de Serigne Modou Mbacké Abdou Lahad, responsable du parti dans la cité religieuse. Ce dernier dit ne pas comprendre le compagnonnage entre leur leader, Serigne Modou Bousso Dieng, et le président Macky Sall. Il s’offusque notamment du fait que toutes les promesses faites par le Président de la République au Khalife général des Mourides, n`ont pas été respectées. La mise en place d’un réseau d’assainissement performant à Touba, ainsi que la construction d’un hôpital de niveau 5 et l’érection d’un aéroport international n’ont, en tant que promesses, connu un début de réalisation.

Serigne Modou Bousso Dieng dans la tourmente

Il a manqué de peu pour que l`on en arrive aux mains. D`ailleurs, le jeune marabout a menacé de quitter le parti et avec lui, une bonne partie des membres de leur formation (environ 5o%), si Serigne Modou Bousso Dieng ne revoit pas sa collaboration avec Macky Sall.
Interpellé, le jeune guide religieux, présent à la rencontre qu`il a lui-même présidée, a joué la carte de l`apaisement. Il dit prendre très au sérieux les menaces de ses camarades qui l`accompagnent aussi au niveau de son association, le Collectif des jeunes chefs religieux. D`autant plus qu`ils ne se battent pas pour des postes, mais pour la réalisation des promesses faites à Touba.
Cependant, il a demandé un délai de grâce afin de s’en référer à Serigne Bass Abdou Khadre qu`il considère comme son mentor dans son engagement politique qui a aussi une connotation religieuse. Il promet alors d`en discuter avec le Porte-parole du Khalife général des Mourides avant de prendre une décision définitive.
Abordant l`actualité quand les nerfs se sont calmés, il dit avoir apprécié les propos du président Sall lors de la fête de Tabaski, notamment sur le fait qu`il ne fallait pas confondre Islam et terrorisme. Néanmoins, il dit ne pas comprendre que c’est ce même président Sall qui retient encore deux Imams dans ses geôles.
Il prie alors pour que ces deux Imams recouvrent la liberté, tout en présentant ses condoléances à la famille de Mbaye Jacques Diop, un grand leader politique que le Sénégal vient de perdre.

Khady Thiam Coly

Les Plus Populaires
Les plus commentés
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15