Accueil / ACTUALITES / Touba : Makhtar Diakhaté et Cie détournent, et vendent le riz des pauvres

Touba : Makhtar Diakhaté et Cie détournent, et vendent le riz des pauvres

Les 05, 06 et 07 août derniers, se sont les déroulées les journées de nettoiement de la ville sainte, à l’initiative du Mouvement « Beugue Touba ». Pendant que les dahiras et les fidèles se tuaient à la tâche, les vautours rodaient autour de la carapace. De cadavres, il s’agissait d’une centaine de tonnes de riz à distribuer aux nécessiteux de la sainte ville de Touba. Au lieu de cela, ce sont de gros bonnets, de hautes personnalités, au premier rang desquels le président du conseil rural, Makhtar Diakhaté, qui ont été servis.

Source : L’Office

Les journées de nettoiement de la ville sainte de Touba, initiées par le Mouvement « Beugue Touba » les 05, 06 et 07 août dernier, ont accouché d’un gros scandale. C’est le second volet de la manifestation, à savoir la lutte contre la pauvreté, avec la distribution d’une importante quantité de riz offert par Karim Wade, au nom de l’Anoci, qui a accouché de ce vilain bébé. En effet, de gros bonnets ayant pignon sur rue à Touba même, se sont partagé le riz des pauvres. Sur les 100 tonnes prévues, ils ont réussi à mettre la main sur 35 tonnes, soit plus d’un tiers de la quantité totale. Et au décompte des bénéficiaires, on ne manque de tomber à la renverse, tellement les noms des bénéficiaires garnissent le rayon des personnalités de Touba. Makhtar Diakhaté, le Président de la communauté rurale de Touba, se serait taillé la part du lion avec 10 tonnes de riz, 1000 litres de carburant, et un lot de moustiquaires. Suivraient ensuite, selon toujours les mêmes sources dignes de foi, Moussa Niang, Soihibou Cissé, le porte-parole du khalife général des mourides, Cheikh Mbaye, Saliou Diakhaté qui auraient tous bénéficié de 05 tonnes de riz, de bons de carburant et de lots de moustiquaires. Egalement, Birane Gaye a eu droit à 02 tonnes, 100 litres et des moustiquaires, mais aussi le nommé Modou Guèye, qui se trouve être un confident du khalife, qui lui aurait d’ailleurs offert ses 05 tonnes en guise de « Adiya ». Quant aux autres, ils ont revendu leurs stocks à un commerçant établi à Touba. Le président du mouvement « Beugue Touba », Bassirou Sy, contacté samedi après-midi, après avoir initialement accepté d’éclairer notre lanterne, a finalement préféré nous mettre en rapport avec son chargé de communication, ou en tout cas celui qui s’est présenté au téléphone comme tel. Nazir Souleymane Bankolé, puisque c’est de lui qu’il s’agit, n’a ni confirmé ni infirmé nos propos. Il s’est borné à nous dire que « les 100 tonnes de riz se distribuent normalement ; et n’eût été un problème de logistique, le travail serait achevé depuis longtemps ». Sans autres précisions. Affaire à suivre…


À voir aussi

Fin du procès Khalifa Sall: les parties saluent une procédure équilibrée

Rfi.frAprès cinq semaines d’audiences, le procès de Khalifa Sall s’est terminé ce vendredi 23 février …

Au dernier jour de procès, «Khalifa Sall doit être condamné», pour le parquet

Ce vendredi 23 février est normalement le dernier jour du procès de Khalifa Sall. Le …