Accueil / Uncategorized / Touba: Momy Kébé brandit une plainte contre  Serigne Khassim Mbacké

Touba: Momy Kébé brandit une plainte contre  Serigne Khassim Mbacké

 

 

La guerre de leadership entre apéristes fait rage à Touba. Le marabout-politicien, Serigne Khassim Mbacké, est visé par une plainte de Momy Kébé.

 

Entre Momy Kébé fille, du défunt milliardaire Ndiouga Kébé, et le petit-fils de Serigne Bassirou Mbacké Khadim Rassoul, la tension est à son paroxysme. Momy Kébé a brandi une plainte contre Serigne Khassim Mbacké. Lasse des propos attentatoires débités contre sa personne, Momy Kébé compte réagir contre le petit-fils de Serigne Bassirou Mbacké, Serigne Khassim Mbacké. Selon nos sources, elle va déposer une plainte sur la table du Procureur pour diffamation. Joint par nos soins, Serigne Khassim ne varie pas dans ses déclarations. «Je réitère mes propos. Je persiste et signe que Momy Kébé travaille contre la volonté du Présidente la République. Elle se distingue par une folie dépensière dans la Ville sainte. Sa façon de faire noircit la gouvernance du régime en place. Aujourd’hui, il est clairement établi que cette femme d’affaires trompe Macky. Elle travaille pour le PDS et son candidat Karim Wade», a laissé entendre le jeune marabout. Il poursuit : «Je n’accepterai jamais qu’on use de subterfuges pour précipiter l’Alliance pour la République (APR) dans le gouffre à Touba. Je détiens d’autres preuves palpables que je divulguerai le moment venu. Elle est dans des lobbies très  bien identifiés. Des hommes d’affaires l’aident dans cette entreprise de sabotage. Le Président Macky, vu ses actions dignes de louanges  dans la Ville sainte, mérite d’être réélu au premier tour en 2019, et je m’attelle à cela ; c’est ma seule préoccupation. » Nous avons tenté de joindre Momy Kébé, en vain.

  1. E. N.

À voir aussi

Salaire, prime : Voici les détails de l’offre du Real pour Sadio Mané

Priorité de Zinedine Zidane avant son départ du banc du Real Madrid, Sadio Mané intéresse …

Niang kharagne Lô : « C’est avec l’agent du snap que j’ai amené ma mère à la Mecque….»