Accueil / FAITS DIVERS / TOUBA Un «rétrécisseur de sexe» battu à mort à Touba, un «autre» édenté

TOUBA Un «rétrécisseur de sexe» battu à mort à Touba, un «autre» édenté

Le phénomène des rétrécisseurs de sexes connaît une ampleur inquiétante entre Mbacké et Touba depuis quelques jours. Beaucoup de cas signalés dans la localité créent la psychose du côté des populations. Ainsi, un supposé rétrécisseur de sexe a été battu à mort et un autre a perdu ses dents lors d’un lynchage.
Les affaires de ce genre traînées devant les cours et tribunaux n’en finissent pas. Ce lundi, dans la ville sainte de Touba, c’est un nommé Malal Sow, âgé de cinquante-cinq ans et né à Boulèle dans le département de Linguère, qui a été battu à mort par des populations révoltées.

Source l’Observateur
Les faits se sont déroulés au quartier Lowène de Touba. Tout est parti d’accusations formulées contre lui par deux jeunes garçons nommés Bada Lô et Bathie Lèye qui ont désigné Malal Sow comme étant celui qui a rétréci leurs sexes. Malal Sow sera ainsi poursuivi et rattrapé par une foule surexcitée composée de voisins et de parents dans un télécentre. Il sera copieusement lynché par une foule déchaînée. La police de Touba, avertie, se rendra sur les lieux pour constater les dégâts. Malal Sow succombe à ses blessures après avoir subi la vindicte populaire. Il était soupçonné d’être un rétrécisseur de sexe. Les deux jeunes accusateurs de Malal Sow, Bada Lô et Bathie Léye ont été cueillis et déférés au parquet de Diourbel mercredi. À Mbacké, c’est le même phénomène qui s’est déroulé. Jeudi, au moment où le tribunal jugeait les auteurs de violences faites sur de supposés rétrécisseurs de sexe, sept autres personnes seront arrêtées pour avoir battu et édenté un «voleur» de sexe. Parmi elles, deux mineurs qui déclarent avoir perdu leur sexe. Ils ont été transférés au parquet et seront jugés par le tribunal des mineurs. Les autres ont été placées à la maison d’arrêt et de correction de Mbacké. Ils sont tous poursuivis pour coups et blessures volontaires et provocation d’attroupement non armé sur la voie publique. D’ailleurs une personne, ayant accusé une autre d’être un rétrécisseur de sexe, a été jugée et condamnée à un mois ferme. Il avait fait passer un mauvais quart d’heure à un jeune homme qui marchandait des lunettes qu’il vendait. Un désaccord étant survenu sur leur marchandage, l’homme a continué son chemin, mais sera rattrapé par le marchand au marché « Occase » qui le tabasse froidement. N’eut-été l’intervention des policiers en faction au marché, il serait certainement aujourd’hui dans l’autre monde car battu à mort par les populations prêtes à taper sur tout ce qu’elles considèrent comme un voleur de sexe. Beaucoup de cas sont en attente au tribunal de Mbacké pour être jugés.


À voir aussi

Linguère : Un berger meurt électrocuté en jouant avec…

Un  berger  âgé de 18 ans a été retrouvé mort  par électrocution sous un poteau …

Kawtef: Un homme viole sa propre mère et son ex belle-mère…

David Shekari, 32 ans, aurait avoué avoir violé sa propre mère et son ex belle-mère, …