Accueil / ECONOMIE / « TRAIN FOR TRADE » Le Port de Dakar distingue ses agents

« TRAIN FOR TRADE » Le Port de Dakar distingue ses agents

La 10ème promotion du  programme de formation « Train for trade » a distingué, hier, 20 agents du Port autonome de Dakar (Pad) par des certificats de gestion portuaire.

Vingt (20) agents du Pad ont reçu, hier, leurs parchemins de gestion portuaire dans le cadre de la 10ème promotion du programme de formation « Train for trade ». La cérémonie de distinction parrainée par le Dr Cheikh Kanté a réuni la communauté portuaire de plusieurs pays africains, français, entre autres. Le programme de formation « Train for trade » a été mis en place par les réseaux  portuaires d’institutions  publiques, privées et internationales pour partager les connaissances  et l’expertise entre les opérateurs portuaires afin de renforcer la gestion des talents et le développement des ressources humaines.   C’est au Sénégal, au Gabon et au Benin que le Programme a démarré, en 1998. Aujourd’hui, il est déroulé dans huit pays francophones et plus de 71 Institutions. Le certificat portuaire « Train for trade » comprend 240 heures de formation reparties en plusieurs sessions sur un à deux ans, avec des experts.

Selon Pape Modou Diop, conseiller juridique au Port autonome de Dakar (Pad), et l’un des récipiendaires, le meilleur investissement est celui fait sur les ressources humaines, comme l’a magnifié  le Directeur général Dr Cheikh Kanté, par ailleurs, parrainb de ladite promotion.  « Nous sommes sur la voie de  l’excellence pour 2023 et cette formation va nous aider à contribuer à cet objectif », indique-t-il.  « Le programme est né d’une initiative de mutualisation des connaissances et des compétences.  Il est heureux de constater qu’il est diffusé dans  quatre réseaux francophones, anglophones, lusophones et hispanophones. C’est une formation qui est commune à l’ensemble des pays du réseaux », a conclu Boubacar Diallo, responsable Formation et coordonnateur du Certificat de gestion portuaire.

Khalil Diémé

À voir aussi

Technologies des industries manufacturières- Un danger permanant pour les travailleurs peu qualifiés

Le progrès technologique et l’évolution des relations commerciales viennent aujourd’hui modifier les perspectives d’avenir des …

PAD : Dp World investit 19 milliards

Dp World Dakr a investi cette année 19 milliards de francs Cfa pour renforcer ses …