Accueil / Uncategorized / Traitement salarial de Kasperzack: Le paiement des impôts au centre d’une polémique

Traitement salarial de Kasperzack: Le paiement des impôts au centre d’une polémique

L’entraîneur de l’équipe nationale, selon un de ses proches, est frustré. Pour cause, les impôts prélevés sur son salaire sont en porte-à-faux avec les clauses de son contrat. Mais le ministère des Sports brandit une convention entre le Sénégal et la France pour s’expliquer.
«Ce qui oppose Kasperzack au ministre ce sont des détails minimes. Mais c’est idiot de faire durer cela. Le ministre a paraphé un contrat et tout ce qu’il a à faire c’est de respecter les termes de ce contrat». À l’origine de cette frustration étalée par un proche collaborateur du sélectionneur national, c’est un prélèvement d’impôts sur le salaire de l’entraîneur des Lions.

Du côté du ministère, on explique cela par le fait qu’il «y a une convention entre la France et le Sénégal disant que les Français résidant au Sénégal au-delà de six mois doivent payer leurs impôts ici». Mais la réplique de Kasperzack et ses proches est sans équivoque : «Dans la clause du contrat, il est éclairement dit que les salaires sont nets de charge sociale et d’impôts». À cela s’ajoutent des difficultés liées aux remboursements des frais de voyage à Kasperzack.

Le 7 mars dernier dans une interview qu’il nous avait accordée, Fogiel Thadée l’avocat de l’entraîneur national avait sonné l’alerte en ces termes : «Le ministre était là lors de la signature du contrat en présence du président de la fédération. Kasperczak a accepté un objectif de résultats. Mais pour réussir cet objectif, il faut que toutes les clauses soient respectées. Je suis désolé de le dire, mais on ne lui facilite pas la tâche. Je ne vais pas vous dire qu’il manque 10 euros à ses émoluments, ce n’est pas le but. Normalement, il devrait en manquer zéro. Aujourd’hui Kasperczak devrait pouvoir travailler tranquillement. Quand il va voir des matchs à l’étranger ça doit être clair et net parce que ça engage des frais. Je ne vais pas vous en dire plus».


À voir aussi

Touba: Momy Kébé brandit une plainte contre  Serigne Khassim Mbacké

    La guerre de leadership entre apéristes fait rage à Touba. Le marabout-politicien, Serigne …

Présidentielle 2019: Tekki défend l’industrialisation du Sénégal

Le projet d’industrialisation du Sénégal. Tel est le programme que l’Alternative Patriotique de Tekki défendrai …