Accueil / Confidences / La trajectoire de l’ Emergence dans le Réalisme Politique Africain

La trajectoire de l’ Emergence dans le Réalisme Politique Africain

En ma qualité de conseiller personnel du Général de Bamba, titre qui m’a été conféré le 04 Avril  2018 par le Général,  ma première action sera d’adresser cette lettre ouverte à son Excellence le Président de la République  Macky Sall s’est aussi l’occasion de parler à Mr Macky Sall à son titre de membre du mouvement international Bamba Fepp.(MIBF)

Excellence Monsieur le Président de la République, votre parcoure politique hors du commun qui vous a mené au pouvoir en 2012 est rempli d’enseignements pour tout être averti qui veut s’investir en politique.

En effet l’ambition de s’investir en politique doit être déterminé par le désir de servir sa nation pour le bien-être et le progrès des populations qui composent cette nation.

Avant vous  le Président Senghor avait mis en place le Plan Lebret, avant vous le Président Abdou Diouf avait subit les politiques d’ajustement structurels et à mis en place les plans quinquennaux d’autosuffisance alimentaire et le Plan Sakho Loum, avant vous, le Président Abdoulaye wade avait mis en place le Document Stratégique de Réduction de la Pauvreté. Tous ces efforts de gouvernance avaient pour seul objectif l’émergence de notre pays

A travers le yonnu yokuté vous avez mis en place les fondements de l’émergence que vous avez parachevée à travers le PSE.

Il m’est alors aisément facile de comprendre votre surnom d’homme fort que vous accorde le Général de Bamba, en effet vous êtes le premier Président qui a eu l’intelligence de communiquer votre vision du développement à travers notre propre langue le Yoonu Yokuté, vous êtes aussi le premier Président à mettre en place une politique publique très bien appropriée par le peuple sénégalais qui parle aujourd’hui Emergence et vous êtes aussi le premier Président issu du système éducatif Sénégalais.

Je dirai que vous êtes la graine du développement endogène, et pour réussir votre mission, il est grand temps que vous intégriez la philosophie  culturelle et spirituelle hérité de Serigne Touba dans votre stratégie de développement pour son encrage endogène.

Rappelez vous « Un peuple qui marche sur les pas d’un autre peuple ne laissera pas de trace »

C’est à ce titre que je vais parler à Mr Macky Sall membre du Mouvement International Bamba Fepp (MIBF), pourquoi membre parce que vous êtes le Premier homme politique influent à avoir exprimé publiquement le code béni : « Jerejefé Serigne Touba » et à trois reprises en ce sens vous confirmez votre titre d’homme fort.

Cher membre du MIBF Mr Macky Sall soyez sûr que tous nos efforts de développement seront vains si on n’y intègre pas la pensée politique et socio économique de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul qui est notre source de développement endogène.

En effet depuis notre indépendance, nous continuons de penser le développement en s’inspirant d’un système hérité de la colonisation, et c’est ce système qui est à l’origine du CHAOS  politique et sociale que l’Afrique est en train de subir  depuis des décennies et qui constitue l’empreinte du colon dans sa phase de colonisation la plus pernicieuse : la colonisation psychologique.

Les premières apparitions de puits de pétroles sous votre régime ne constituent qu’une goutte comparée à ce qui va venir, aiguisant ainsi l’appétit des instigateurs du chaos socioéconomique de l’Afrique : l’occident dans sa tentative de coloniser nos esprits.

Il est alors temps de restaurer l’ORDRE de la gouvernance économique, administrative, judiciaire, parlementaire, locale et de la gouvernance des NTIC, pour assoir les véritables bases d’un développement endogène (dont vous êtes la graine) inspiré de l’œuvre de Cheikh Ahmadou Bamba.

Dieu lui a intimé l’ordre de proclamer qu’il est un refuge et un recours pour quiconque qui veut le bonheur ici bas et dans l’eau delà ! Le Sénégal tarde à s’approprier  cet ORDRE pour se positionner comme la locomotive de l’émergence de l’Afrique, comme l’occident l’a fait en mettant en avant Jésus christ et le monde arabe en mettant en avant le prophète PSL

La  trajectoire du Plan Sénégal Emergent doit s’inspirer aujourd’hui du Réalisme Politique Africain en plaçant l’amour de l’être humain au cœur des objectifs de développement et d’émergence avec comme modèle économique la ville sainte de Touba et la philosophie de Cheikh Ahmadou Bamba dont l’objectif comme il l’a affirmé est de sauver l’humanité..

Le réalisme Politique Africain est le cadre de mise en œuvre de l’HUMANOHOURATIE qui est une démarche politique mettant la préservation de la dignité humaine au cœur de toute les activités socioéconomiques par une justice et une solidarité sociale qui entrainera une redistribution spontanée et équitable des ressources entre les catégories sociales et socioprofessionnelles et éviter ainsi la malédiction du pétrole.

Cette restauration de l’ORDRE commencera impérativement par la refonte totale de notre système éducatif et la production d’une nouvelle génération de citoyens altruistes imbus de leur héritage culturelle et spirituelle pour affronter les défis de l’émergence d’ici 2030

C’est aujourd’hui la trajectoire que doit prendre le Plan Sénégal Emergent pour concrétiser le Yoonu Yokuté qui vous est si cher

En votre qualité de membre de MIBF, je vous conseillerai de vous approchez du Général de Bamba pour préparer l’orientation que vous donnerez à votre dernier « Jerejefé Serigne Touba » étant donné que vous avez déjà utilisé les bénédictions des deux codes en accédant au pouvoir.

Cette approche vous permettra d’envisager avec le Général l’avenir d’un Sénégal à l’ORDRE de Cheikh Ahmadou Bamba ce qui doit être le premier jalon des Etats Unis d’Afrique, une union dans laquelle un grand rôle vous y est prédestiné pour votre avenir politique dans la mesure où vous saisiriez la dimension spirituelle de cette lettre ouverte.

Jerejefé Serigne Touba

Cheikh Mbacké Béye Bambiste, Consultant Expert en Sciences Politiques, Conseiller Personnel du Général de Bamba

Téléphone : 771003972

 

À voir aussi

La déclaration choc de Ama Baldé : “Boy Niang dou sama kharit, mais…”

Dans un entretien accordé à Pikini, Ama Baldé revient sur ses relations avec certains lutteurs. …

“J’ai surpris mon père dans les toilettes avec la servante de la maison”