Accueil / ACTUALITES / Transfert des activités de l’Alss vers Diass- L’Intersyndicale de la Plateforme aéroportuaire menace de descendre dans la rue

Transfert des activités de l’Alss vers Diass- L’Intersyndicale de la Plateforme aéroportuaire menace de descendre dans la rue

L’Intersyndicale des Travailleurs de la Plateforme aéroportuaire a organisé, hier, une assemblée générale à la Direction générale des Aéroports du Sénégal (ADS). Ce fut l’occasion de faire le point sur la situation des travailleurs  dans le cadre du processus de transfert des activités de Dakar vers l’Aéroport de Diass.

Ces  travailleurs menacent de descendre dans la rue si l’Etat ne facilite pas l’accès à l’emploi stable aux personnels temporaires et prestataires. « Nous sommes à trois mois d’un transfert et jusqu’à présent, le directeur de SAL Sa n’a pas encore rencontré la direction administrative et financière de l’ADS qui s’occupe des ressources humaines. Ce qui veut dire que les gens ont décidé non seulement de nous présenter une nouvelle grise salariale, de choisir les travailleurs qu’ils veulent, mais aussi de ne pas tenir compte de tous les acquis que nous avions au niveau de l’Asecna. Et ces acquis, on les a eus à partir de grands combats », a d’emblée déclaré Serigne Moustapha Gaye Mara, responsable de l’intersyndicale des travailleurs d’ADS.  Selon lui, à trois mois de transfert, il n’y a  jusqu’à présent pas un schéma fiable, alors qu’on leur avait dit qu’il y aurait 20% de concession. « Ces 20% de concession, tantôt on nous dit que c’est pour ADS qui va continuer la gestion, tantôt on nous dit que les 20% c’est pour Aidb SA. Il y a beaucoup d’amalgame et d’amateurisme », a-t-il fait savoir. Ainsi, M. Gaye de rappeler qu’il y a eu deux commissions, à savoir la commission norme et sécurité et la commission aménagement. Et cela fait des mois qu’ils discutent à travers ces commissions. « A un moment donné, on a remarqué qu’on est arrivé à des points bloquants concernant les termes recrutement et reversement. Le recrutement se passe comme si les travailleurs qui ont fait plus de 30 ans  vont tout perdre. C’est une chose que nous ne pouvons accepter. Pour nous, c’est tout simplement un changement d’employeur. Et comme c’est un changement d’employeur, pour nous, les travailleur doivent conserver tous leurs avantages », a expliqué le Responsable de l’intersyndicale des travailleurs d’ADS, ajoutant que c’est pour cela que s’ils n’ont pas jugé nécessaire d’appeler les travailleurs à la révolte, c’est parce qu’ils avaient comme l’impression d’être trompés et trahis.

Cependant, Serigne Moustapha Gaye Mara de noter qu’ils vont introduire une lettre pour rencontrer le ministre et aussi le Directeur général de Sal Sa. «Sal Sa et les Turcs n’ont mis aucun sous dans la création de cet aéroport. Nous avons mis sur la table 281 milliards et avons travaillé dur pour construire cet aéroport. Que les gens nous disent  officiellement ce que les Turcs ont mis sur la table ! Ce n’est ni sur le plan financier ni sur le plan assistance technique, et je pense que ce sont deux leviers qui justifient de faire appel à une expertise internationale. On a comme l’impression que ce monsieur croit qu’on est toujours au temps de l’esclavage. Et ce sont des choses que nous ne pouvons pas accepter », a-t-il laissé entendre. Concernant la formation, le syndicaliste de dire qu’ils avaient promis de former tous les agents, mais même pas 1% des agents n’a été formé. « Nous sommes fâchés et dégoûtés, mais nous allons incessamment mettre en place  un plan d’action. On n’a pas le choix. Ainsi, nous disons au Président que nous n’avons pas peur de descendre dans la rue. Et si nous n’obtenons pas satisfaction lors des rencontres avec le directeur de Sal Sa et le ministre, nous allons descendre sur le terrain et nous obtiendrons gain de cause », a fait savoir M. Gaye, rassurant ainsi l’ensemble des travailleurs, des prestataires et autres, qu’ils ne les laisseront  pas en rade.

Khady Thiam COLY

À voir aussi

Ministère de la famille, de la femme et du genre- Fatou Sow Sarr décèle les incongruités d’une dénomination

Le gouvernement de Dionne II a introduit pour la première fois le concept Genre dans …

Fraichement nommé directeur général de la CDC- Aliou Sall sommé d’actualiser son patrimoine

Le Forum du Justiciable demande au nouveau Directeur général de la Caisse de Dépôts et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *