index

Transformation des produits de la pêche de Fasse Boye: une enveloppe de 200 millions de fcfa

Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye, a procédé à la première pierre de l’aire de transformation des produits de la pêche de Fass-Boye, une infrastructure moderne d’un coût de 200 millions de francs CFA destinée aux femmes, a constaté le correspondant de l’APS. Dans son discours, Oumar Guèye a souligné que le gouvernement considère la pêche comme faisant partie des moteurs de croissance, avec le Plan Sénégal émergent (PSE) qui lui assigne un rôle central dans le renforcement de la sécurité alimentaire, la création de richesses et d’emplois. Selon lui, cette infrastructure de transformation des produits halieutiques, était promesse faite aux femmes transformatrices de Fass Boye par le du président Macky Sall, lors du conseil des ministres délocalisé organisé à Thiès. Elle permettra d’alléger leurs conditions de travail. Cette aire de transformation, dont les travaux se terminent dans cinq mois, sera aussi dotée d’un bloc d’emballage, de stockage et de vente-livraison. Elle comprendra aussi un vestiaire, une salle de propreté, un bloc abri garderie-infirmerie-formation et de gestion en micro finance. Dans son discours, Oumar Guèye a souligné que le gouvernement considère la pêche comme faisant partie des moteurs de croissance, avec le Plan Sénégal émergent (PSE) qui lui assigne un rôle central dans le renforcement de la sécurité alimentaire, la création de richesses et d’emplois. Selon lui, cette infrastructure de transformation des produits halieutiques, était une promesse faite aux femmes transformatrices de Fass Boye par le du président Macky Sall, lors du conseil des ministres délocalisé organisé à Thiès. Elle permettra d’alléger leurs conditions de travail. Cette aire de transformation, dont les travaux se terminent dans cinq mois, sera aussi dotée d’un bloc d’emballage, de stockage et de vente-livraison. Elle comprendra aussi un vestiaire, une salle de propreté, un bloc abri garderie-infirmerie-formation et de gestion en micro finance. Le ministre de la Pêche affirme que cela permettra aux femmes de trier les déchets pour rendre le site propre. Il ajoute que l’adjonction de fours couverts et de claies séchage permettra aux femmes de Fass Boye d’abandonner progressivement le braisage au sol et de respecter les normes en vigueur au Sénégal et sur le plan international. Il a invité les pêcheurs de Fass Boye, Mboro, Darou Khoudoss, à s’équiper de gilets de sauvetage dans le cadre du renforcement de la sécurité en mer, avec déjà un stock de 20.000 gilets disponibles et accessibles à un moindre coût. Ndèye Niang, la présidente des femmes transformatrices de Fass Boye, a pour sa part loué l’engagement et la bravoure des femmes qui participent au développement et à l’émergence du Sénégal.Au nom des femmes de la zone de pêche de Fass Boye, Darou Khoudoss et Mboro, elle a remercié le chef de l’Etat, Macky Sall, qui vient de satisfaire une veille doléance des femmes transformatrices des produits de la pêche qui travaillent au quotidien avec du matériel archaïque pour le séchage et la transformation des produits halieutiques.

Rewmi.com/FBF

Voir aussi

telechargement-3

DONNÉES INFORMATIQUES AFRICAINES La Sonatel lance un « DATACENTER »

La Société nationale des télécommunications (SONATEL) est en train de finaliser les travaux de construction …