Accueil / ACTUALITES / Transhumance de l’opposition vers le Pds : Amath Cissé et son épouse au PDS

Transhumance de l’opposition vers le Pds : Amath Cissé et son épouse au PDS

La saignée continue dans les rangs du Parti socialiste. Après le départ de Paul Ndong, maire socialiste de Joal, c’est au tour d’Amath Cissé de s’apprêter à rejoindre avec armes et bagages le Pds. Dans ses valises, le patron des socialistes de Kolda devrait, aussi, emporter son épouse, Oulimata Diome, non moins députée à l’Assemblée nationale.

Source : Walfadjri
Grosse perte dans les rangs des socialistes. Le secrétaire général de l’Union régionale du Parti socialiste de Kolda, par ailleurs patron des trois unions départementales dudit parti à Sédhiou, s’apprête à rejoindre avec armes et bagages le Pds. Dans ses valises, Amath Cissé devrait, aussi, emporter sa femme, Oulimata Diome, non moins députée socialiste (elle a remplacé à ce poste feu Babacar Mbaye).

Le départ d’Amath Cissé et de son épouse du Ps ne serait pas surprenant. Le patron des socialistes de la région de Kolda avait, depuis longtemps, déserté les réunions du Bureau politique de son parti. En bisbille avec le Premier secrétaire du Ps, il avait boudé les rencontres hebdomadaires. Ce désaccord avec Ousmane Tanor Dieng, il l’a manifesté lors de la dernière élection présidentielle en soutenant Robert Sagna, lequel s’était présenté en marge du Ps sans quitter ce parti. Mais, depuis, le fossé s’est davantage creusé entre lui et le Premier secrétaire du Ps.

La décision du Ps, de concert avec d’autres partis de l’opposition, de boycotter les élections législatives ne serait pas étrangère à sa défection. En effet, Amath Cissé n’a pas été consulté avant et ne voudrait pas payer le prix d’une telle démarche. Avoir à s’imposer une traversée du désert de cinq ans du fait d’un boycott auquel il n’a pas été associé en amont, paraît superfétatoire à ses yeux. Dépité par cette absence de démocratie dans la conduite des affaires du parti, naguère dénoncée par Rober Sagna et son courant, le désormais ex-patron des socialistes de Kolda rend le tablier.

Cependant, Amath Cissé et sa femme ne veulent pas compter pour du beurre dans leur nouvelle formation politique. Au contraire ! Selon nos sources, des propositions alléchantes leur auraient été faites. Mais, ces dernières ne veulent pas encore vendre la mèche pour ne pas entamer les négociations qui seront bientôt bouclées. Les deux parties seraient en train de mettre la dernière main à la pâte.

La grande transhumance vers le Pds continue. Et c’est l’opposition qui paie la note. Elle voit ses rangs dégarnis, de jour en jour, depuis sa déroute à l’élection présidentielle et surtout après la décision de certains de ses membres de boycotter les législatives. Une véritable saignée qui touche une frange névralgique des partis : les grands électeurs. Au Rewmi, c’est Awa Guèye Kébé, vice-présidente dudit parti, qui rompt les amarres avec sa formation. L’Afp n’est pas épargnée avec la naissance sur ses flancs d’Ascan d’Abdou Khadre Ndiaye défenestré pour avoir demandé la démission à la direction de son parti. Auparavant, Paul Ndong, le maire socialiste de Joal, a fait acte d’allégeance au Pds. Et tout porte à croire que ce n’est pas fini avec les secousses telluriques qui traversent les partis boycotteurs.


À voir aussi

Procés de la caisse d’avance La réplique de l’Etat aux avocats de la défense

Les représentants de l’Etat du Sénégal dans l’affaire dite la caisse d’avance de la mairie, …

Suite des plaidoiries de la defense- Mes Doudou Ndoye et Borso Pouye enfoncent le clou

Clap de fin des plaidoiries. Et ce sont les avocats de la défense, en l’occurrence …