Accueil / POLITIQUE / Transhumance- Rahma décime l’opposition à Kaolack

Transhumance- Rahma décime l’opposition à Kaolack

L’Ambassadeur Itinérant, Mohamed Ndiaye «Rahma», a fait rallier à la cause du Président de la République, son Excellence Macky Sall, 2.870 femmes, naguère favorables à l’opposition.

En week-end politique à Kaolack, le responsable de l’Alliance Pour la République dans la Cité de Mame «Mbossé», a réussi un coup d’expert en politique. Pour une première prise, ce fut la dame Konne Dabo, ci-devant responsable du parti «Rewmi» d’Idrissa Seck. La désormais ex-collaboratrice du Président du Conseil départemental de Thiès, a ainsi déposé armes et bagages dans les prairies marron-beige. «Nous officialisons,  ici et maintenant, notre départ de « Rewmi» d’Idrissa Seck. Nous nous rangeons derrière son Excellence Mohamed Ndiaye «Rahma» pour une victoire au premier tour du président Macky. Aujourd’hui, toute personne de bonne foi doit savoir qu’il est en train de travailler pour l’amélioration des conditions de vie de tous les Sénégalais». Lui emboitant le pas, Fatou Ndiaye, tête de file des femmes socialistes pro-Khalifa, de dire : «Nous acceptons le destin. Tout le monde doit savoir que le Président Sall mérite des félicitations et remerciements. En 06 ans de pouvoir, il a complètement changé le visage de notre pays avec des chantiers grandioses. Nous comptons l’accompagner pour l’émergence du Sénégal.» Le marabout mouride, Serigne Babacar Mbacké, devant une foule qui a pris d’assaut la permanence départementale de l’APR à Kaolack,  a fait entendre tout l’engagement qu’il compte mettre en branle pour soutenir le Chef de l’Etat, non sans écorcher certains : «Que tout le monde sache que l’Ambassadeur Mohamed Ndiaye «Rahma» est le leader incontestable du département. Il est toujours sur le terrain pour partager et les joies et les tristesses des populations. Il a les qualités d’un véritable meneur d’hommes. Que ces adeptes de la navigation à vue arrêtent !  Personne ne peut tromper la vigilance des Kaolackois. On ne peut pas se lever du jour au lendemain pour s’autoproclamer leader en brûlant les étapes », s’est expliqué le petit-fils de Cheikh Mouhamadou Bachir Mbacké Khadimou Rassoul.

Ndèye Fatou Thiam (Correspondance particulière)

À voir aussi

Affaire Khalifa Sall: Révélations sur une réunion secrète entre Macky et ses avocats

Le procès en appel de la caisse d’avance de la mairie de Dakar se poursuit, …

 Hadjibou Soumaré chez le Khalife de Thiénaba

L’ancien Premier ministre, Cheikh Hadjibou Soumaré, poursuit sa visite de courtoisie auprès des familles religieuses …